RMC Sport

Agen: la crise continue, Deylaud part déjà et Sonnes est suspendu

Avant-dernier de Pro D2 avec six défaites en six matchs, Agen a annoncé ce mardi le départ de Christophe Deylaud et la suspension de Régis Sonnes.

C’est une crise interminable. Et rare au plus haut niveau sportif. Après avoir perdu son 33e match d’affilée vendredi dernier, face à Narbonne (15-17), Agen continue de trainer sa peine en bas de classement de Pro D2 (15e sur 16, six défaites en six matchs), après une saison horrible en Top 14 (26 défaites). Et ce mardi soir, le club a annoncé le départ de Christophe Deylaud, après un très bref retour… L’ancien ouvreur d’Agen et du Stade Toulousain n’aura intégré le staff que pour un match, contre Narbonne. Régis Sonnes, le manager du SUA, est lui officiellement suspendu. Il paye son désaccord avec Christophe Deylaud.

Le match de la peur à Vannes

"Christophe Deylaud, choisi par Régis Sonnes pour une mission de consultant, a décidé de stopper ses fonctions en raison de divergences profondes avec le manager. Le Conseil d’administration s’est réuni et a décidé à l’unanimité de suspendre Régis Sonnes de ses fonctions", indique le club d’Agen sur Twitter. Le prochain match de la peur aura lieu vendredi à Vannes, qui est dernier de Pro D2 avec également six défaites (deux points de bonus, contre quatre pour Agen).

Dans le Super Moscato Show, ce mardi après-midi sur RMC, Vincent Moscato a jugé cette situation agenaise comme "quelque chose de fou". "Je n’avais jamais vu ça… Je n’ai même pas de souvenir d’une équipe qui perd plus de dix matchs de suite. S’ils gagnent à Vannes, ça fera du bien. Mais ils auront toujours un doute parce que c’est dernier. Si tu gagnes contre un bien classé, tu reprends confiance. Et ils ne sont pas sûrs de gagner à Vannes. A Agen, le mal est très profond." Cela fait désormais 600 jours sans victoire, depuis la dernière en février 2020.

LP