RMC Sport

Rugby: privés de match à Twickenham, les Samoa entonnent quand même leur hymne

L'équipe des Samoa

L'équipe des Samoa - Iconsport

Alors que le Fédération anglaise de rugby a annulé la rencontre entre les Barbarians britanniques et les Samoa à quelques heures du coup d'envoi, les Samoans sont tout de même venus sur la pelouse pour chanter leur hymne.

Le match qui devait opposer samedi à Twickenham les Barbarians britanniques aux Samoa a été annulé en raison de plusieurs cas positifs au Covid-19 dans les rangs britanniques, a annoncé la Fédération anglaise de rugby à quelques heures du coup d'envoi. Six contaminations au coronavirus ont été relevées au total au sein des Barbarians britanniques, soit quatre joueurs et deux membres de l'encadrement dont l'identité n'a pas été précisée.

Les Samoa sont tout de même allés sur le terrain

"Nous comprenons à quel point la situation est extrêmement décevante pour les nombreux supporters qui devaient assister au match, mais la sécurité de l'ensemble des membres des deux équipes est notre priorité", a justifié dans un communiqué la Fédération anglaise, précisant que les billets allaient être remboursés. Une énorme déception pour les joueurs samoans et leur capitaine, le pilier parisien Paul Alo-Emile, qui ont tenu à se présenter sur la pelouse pour communier en chantant leur hymne.

Ce test-match devait être le dernier sous le maillot samoan du deuxième-ligne du Stade Toulousain Iosefa Tekori, âgé de 37 ans. Nigel Hunt, 38 ans, actuellement à Saint-Jean-en-Royans, et John Ulugia, 35 ans, devaient honorer, eux, leur première sélection.

AS avec AFP