RMC Sport

Top 14: le Toulousain Tekori suspendu quatre semaines, Biarritz agacé

Expulsé pour un plaquage dangereux sur le Biarrot Romain Ruffenach, le Toulousain Joe Tekori a été suspendu quatre semaines ce mercredi par la commission de discipline du Top 14. Une trop faible sanction pour le BO.

Une nouvelle situation polémique sur la dangerosité du rugby moderne. A l’occasion de la 5e journée de Top 14 et de la victoire du Stade Toulousain à Biarritz (17-11), le deuxième ligne samoan des Rouge et Noir, Joe Tekori, avait écopé d’un carton rouge. Une expulsion pour un plaquage haut et dangereux sur Romain Ruffenach. Un geste qui a provoqué la grave blessure du talonneur biarrot. Ruffenach souffre depuis d’une rupture du ligament croisé antérieur et va manquer plusieurs mois de compétition.

Aldigé agacé par la décision de la Ligue

Une blessure mal vécue par les Biarrots. Qui ne décolèrent pas après la décision de la commission de discipline du Top 14. Celle-ci a infligé une suspension de quatre semaine à Iosefa Tekori. "M. Iosefa TEKORI a été reconnu responsable de "Jeu dangereux" et plus particulièrement de "Plaquer un adversaire par anticipation, à retardement ou d'une manière dangereuse (plaquer dangereusement comprend, entre autres, plaquer ou tenter de plaquer un adversaire au-dessus de la ligne des épaules, même si le plaquage a débuté au-dessous de la ligne des épaules", indique le communiqué de la LNR. C'est le degré moyen de l'échelle de gravité qui a été retenu, soit une suspension de 6 semaines. Après prise en compte de la circonstance aggravante (casier disciplinaire), la sanction a été augmentée d'une semaine, et après prise en compte des circonstances atténuantes (reconnaissance de la culpabilité, expression de remords), la sanction a été réduite de trois semaines. Par conséquent, M. Iosefa TEKORI est suspendu 4 semaines. Au 13 octobre 2021, et compte-tenu du calendrier des rencontres du Stade Toulousain, M. Iosefa TEKORI sera requalifié le lundi 1er novembre 2021."

Une sanction qui paraît légère au vu du geste du Samoan, et surtout de ses conséquences. Président du BO, Jean-Baptiste Aldigé n’a d’ailleurs pas tardé à exprimer son agacement en maniant l’ironie. "Bravo à la commission de discipline de la LNR. Pensée à Romain Ruffenach qui ne reverra pas les terrains avant la saison prochaine", a-t-il twitté.

MI