RMC Sport

Sept spécialistes pour le XV de France: voici à quoi ressemblera le staff de Fabien Galthié

Fabien Galthié, qui signera son contrat avec le XV de France la semaine prochaine, pourra s’appuyer sur un staff riche en compétences pour préparer la Coupe du monde 2023.

Sélectionneur: Fabien Galthié

Il en a longtemps rêvé. A 50 ans, Fabien Galthié va donc bientôt prendre les rênes du XV de France. Après avoir passé la Coupe du monde au Japon comme super consultant dans le staff de Jacques Brunel en septembre-octobre, l’ancien demi de mêlée international aux 64 sélections deviendra le nouveau sélectionneur des Bleus. L’ancien manager du Stade Français, qu’il a conduit au Bouclier de Brennus en 2007, a pourtant connu plusieurs grosses déceptions ces dernières années. Remercié de Montpellier, Galthié pensait rebondir à Toulon. Il n’y sera finalement resté qu’une saison, partant sur un match de barrage contre le LOU à Mayol la saison dernière. Les qualités et les défauts du meilleur joueur du monde 2002 sont connus de tous. Il est considéré comme l’un des plus fins techniciens français, mais a souffert par le passé dans le relationnel avec ses joueurs. A lui de démontrer jusqu’en 2023 qu’il peut être l’homme de la situation, avec comme objectif un premier titre mondial, à la maison.

Entraîneur des arrières: Laurent Labit

Il n’était pas premier choix de Bernard Laporte qui a tenté, sans succès, de convaincre Pierre Mignoni. Après le refus du Lyonnais, Laurent Labit a été rapidement contacté par Fabien Galthié, dont il est proche depuis la fin des années 1990 à Colomiers, comme indiqué lundi par RMC Sport. Après une quinzaine d’année passées avec Laurent Travers, Labit a décidé de s’émanciper pour rejoindre les Bleus en novembre. Plus qu’un rôle d’adjoint, il sera un vrai entraineur en charge des lignes arrières. Champion de France de Pro D2 en 2006, il a emmené, avec Travers, Castres au Bouclier de Brennus en 2013 avant de récidiver trois ans plus tard avec le Racing, tout en allant à deux reprises en finale de la Coupe d’Europe. Place désormais à une aventure internationale, après la Coupe du monde. 

Entraîneur des avants: William Servat

Dans un premier temps, la FFR et Bernard Laporte avaient imaginé intégrer William Servat dans le staff de Warren Gatland. Le refus d’un sélectionneur étranger par les clubs a changé la donne mais pas la cote du Toulousain à Marcoussis n’a pas baissé. L’ancien talonneur international aux 49 sélections, qui a donné son accord de principe, deviendra normalement le nouvel entraineur des avants français après la Coupe du monde. Le technicien de 41 ans a mis un terme à sa carrière de joueur en 2013 après avoir tout connu à Toulouse. Il y est ensuite devenu entraineur sous les ordres de Guy Novès puis avec Ugo Mola. Il tentera de connaitre la même réussite dans quelques mois à Marcoussis.

Entraîneur de la défense: Shaun Edwards

L’Anglais est un homme très courtisé. Il faut dire qu’il est une pointure dans son domaine, la défense. Agé de 52 ans, Shaun Edwards a récemment décliné plusieurs propositions, dont celle de son club de cœur à XIII, Wigan. Ancien entraineur des Wasps, où il a connu Raphaël Ibanez, il a depuis intégré le staff du pays de Galles. Avec le Néo-Zélandais Warren Gatland, il a formé un duo particulièrement efficace. Son palmarès parle pour lui : quatre titres de champion d’Angleterre, trois Coupes d’Europe, quatre Tournois, trois Grands Chelems… Si les discussions très avancées avec la FFR venaient à se conclure dans les heures à venir, ça serait un très coup.

Entraîneur de la touche: Karim Ghezal

L’ancien deuxième ligne va bien rejoindre le XV de France après la Coupe du monde. L’entraineur adjoint du LOU, en charge des avants, a donné son accord de principe aux dirigeants de la FFR pour relever ce nouveau défi en devenant le responsable de la touche dans le futur staff. Karim Ghezal (37 ans) a raccroché les crampons en 2016 après une longue carrière passée à Béziers, Grenoble, Castres, le Racing 92 et Lyon. Au LOU, il a d’abord été responsable de la touche avant d’occuper des fonctions bien plus larges pour les avants. Plusieurs options sont envisagées pour sa succession mais rien n’a encore été arrêté.

Responsable de la préparation physique: Thibault Giroud

Il était l’une des exigences de Fabien Galthié. Touche à tout passé par le football américain, le bobsleigh ou encore l’athlétisme, Thibault Giroud est un préparateur physique en vogue. Il a exercé aussi bien à Biarritz qu’à Glasgow, chez les Saracens et à Toulon, où il était arrivé en 2017 dans le staff de…Galthié. Alors qu’il a récemment prolongé pour quatre ans au RCT, le Grenoblois d’origine a finalement succombé à la proposition de Galthié et Laporte. Dès la Coupe du monde, il aura un rôle important chez les Bleus. A Toulon, en revanche, on ne digère pas toujours pas le départ du directeur de la performance…

Manager: Raphaël Ibanez

Il fera partie du staff de Fabien Galthié, mais occupera les fonctions de manager. Un rôle qui rappelle celui occupé voilà quelques années par Jo Maso. L’ancien talonneur des Bleus (98 sélections, dont 41 comme capitaine) apportera toute son expérience, sans a priori de fonctions sur le terrain. Raphaël Ibanez (46 ans) intégrera d’abord l’encadrement de Thames Valley, au sud d'Auckland, qui évolue en deuxième division du championnat des provinces néo-zélandaises. Ibanez, qui avait fait acte de candidature en 2015 pour succéder à Philippe Saint-André, est bien de retour en sélection.

Jean-François Paturaud