RMC Sport

Biarritz-LOU: chambrage, Juninho, tacle glissé… les frères Couilloud ont fait le show face-à-face

Le match Biarritz-Lyon a été marqué par l’affrontement des frères Couilloud, ce samedi, lors de la 6e journée du Top 14 (5-40). Baptiste, qui défend les couleurs du LOU, et Barnabé, qui joue avec le BO, en ont profité pour faire le spectacle au stade Aguilera.

Une petite tape dans le dos et un regard noir en réponse. Lorsque Barnabé, son petit frère, est venu le taquiner dans le couloir, Baptiste a donné le ton de l’après-midi. Dans un mélange de défi, de complicité et d’autodérision, les frères Couilloud ont été les grands animateurs du match entre Biarritz et Lyon, samedi, lors de la 6e journée du Top 14 (5-40). Le show a commencé dès la 3e minute lorsque l’arbitre Cédric Marchat a rappelé à l’ordre Barnabé pour une contestation trop véhémente.

"Il parle trop. Il a été éduqué où lui ?"

"On va fixer un cadre, 3e minute, vous parlez déjà…", a commencé l’homme au sifflet, avant que son interlocuteur ne lui tourne le dos pour se replacer. "Non hé, je n’ai pas fini", a-t-il continué. "Pardon", s’est excusé Barnabé (22 ans), avant d’écouter la mise en garde de l’arbitre: "Si la pénalité ne suffit pas, vous irez voir sur le banc de touche ce qu’il se passe". Présent juste à côté, Baptiste, le grand frère (24 ans), a alors lâché à M. Marchat, en parlant de son cadet: "Il parle trop. Il a été éduqué où lui? Sérieusement!" Un trait d’humour qui n’a pas empêché les frangins de se rentrer dedans au stade Aguilar. A l’image de ce tacle glissé de Barnabé, qui a mis à terre Baptiste. Avec le sourire.

"Tu as vu le tacle qu’il me met ?"

Invité à commenter son geste, le joueur du BO (natif de Lyon et supporter de l’OL comme son frère) s’est comparé à Juninho. "Il tacle bien, tu as vu? Il tacle, il simule, un vrai footballeur je te dis", l’a chatouillé Baptiste. "Le ballon. Monsieur l’arbitre, je joue le ballon", a répondu Barnabé. "Non, tu as vu le tacle qu’il me met? Je te jure, il me prend la cheville", a conclu Baptiste, auteur de trois essais en faveur du LOU, actuel 3e du championnat.

"Baptiste a été impérial derrière ce gros pack et il les a menés à la victoire", a salué plus sérieusement Barnabé, forcément déçu de laisser son équipe à la dernière place du classement. Avant que son aîné commente également sa prestation: "Fidèle à lui-même, il était casse-couille. Il m’a fait chier dès le début du match. Mais c’est bien, c’est un beau moment pour notre famille".

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Journaliste RMC Sport