RMC Sport
EXCLU RMC SPORT

"Je l'ai vécu comme un échec", Urios transparent après son limogeage de l'UBB

Après 21 ans, Christophe Urios a vécu une première. Limogé par l'UBB, l'ancien manager de Castres a rebondi à Clermont. La fin de son aventure bordelaise résonne forcément comme un échec pour lui, comme il l'a exprimé ce dimanche dans les Grandes Gueules du Sport.

En 21 ans de carrière, il n'avait jamais connu cette situation. Coach de l'Union Bordeaux-Bègles depuis 2019, le natif de Montpellier a été limogé en novembre dernier en raison des mauvais résultats du club bordelais. Une éviction difficile à digérer.

"Il y a beaucoup de paramètres qui entrent en jeu. Quand tu n'arrives pas au bout d'une mission qu'on te confie, il y a une part de responsabilité. Je l'ai vécu comme un échec. Mais l'échec permet de rebondir et d'avancer. Ce n'est pas un échec dans le sens négatif du terme, rappelle le technicien de 57 ans dans l'émission des Grandes Gueules du Sport sur RMC ce dimanche.

>> Les podcasts des Grandes Gueules du Sport

Nouveau challenge à Clermont

Après quelques semaines de repos, Christophe Urios a pris du recul face à cette situation inédite. "Contrairement à d'autres sports, notamment le foot, le rugby était un peu protégé. Il y avait des entraîneurs qui se faisaient débarquer mais ce n'était pas monnaie courante. Maintenant, on s'aperçoit que ça va vite. Si on n'est pas dans les résultats et les résultats attendus, on peut se faire débarquer. C'est une évolution de notre métier qu'il faut prendre en compte. Je fais parfois des conférences avec de jeunes éducateurs et j'insiste beaucoup sur ce paramètre parce que tu t'engages dans un métier qui est certes passionnant, mais tu n'as pas toutes les cartes en main. Il faut souvent s'adapter. Parfois, ça arrive au clash et ce n'est plus possible de continuer parce que tu n'arrives plus à garder le lien et l'énergie à travers ton staff, tes joueurs et le club", souligne-t-il.

Désormais entraîneur de Clermont, Christophe Urios s'est engagé jusqu'en 2025 avec l'ASM. Pour son premier match, sa nouvelle équipe s'est inclinée face aux Stormers en Champions Cup (30-16).

AS, avec les Grandes Gueules du Sport