RMC Sport

Racing 92: deux nouveaux cas de Covid, vers un maintien du match contre Toulouse

Le Racing encore touché par le coronavirus

Le Racing encore touché par le coronavirus - Icon Sport

Info RMC Sport - Déjà touché par l’épidémie la semaine dernière, le Racing fait face à deux tests positifs après les examens réalisés ce lundi. Mais la réception de Toulouse pour la 4e journée de Top 14, samedi, n’est pour l’heure pas menacée.

Deux cas positifs de Covid-19 ont été détectés au sein du Racing 92 après les tests de lundi selon les informations de RMC Sport. Les résultats sont tombés ces dernières heures. Le club francilien avait déjà été touché par 9 cas la semaine dernière, joueurs (dont Juan Imhoff l’a révélé sa femme sur les réseaux sociaux lundi) et staff compris, entraînant de fait le report du match à La Rochelle samedi dernier.

Séparés depuis (le centre d’entraînement avait été fermé cinq jours), les Franciliens se trouvaient au repos. Lundi, ils n’ont passé que ces tests avant de reprendre l’entraînement par petits groupes de quatre joueurs ce mardi. Le groupe francilien passera de nouveaux tests mercredi, soit 72 heures avant la réception du Stade Toulousain samedi soir à Paris La Défense Arena, lors de la 4e journée de Top 14.

Le Racing s’enfermera à l’hôtel

Mercredi soir ou jeudi matin, comme révélé par RMC Sport dès dimanche, tous les joueurs négatifs ainsi que le staff s’isoleront dans un hôtel privatisé afin de préparer ce choc du championnat puis la finale de Champions Cup contre Exeter une semaine plus tard à Bristol. Le rendez-vous européens constitue le grand objectif du club présidé par Jacky Lorenzetti.

Le match contre Toulouse n’est pour l’heure pas menacé samedi puisque les Racingmen avaient été séparés depuis la fin de semaine dernière et qu’ils s’entrainent par petits groupes. Seuls les éléments épargnés par la Covid ont pu reprendre en petits comités. Jeudi, deux jours avant le choc contre Toulouse, place aux séances collectives. Mais pour le staff, le casse-tête continue.

Jean-François Paturaud