RMC Sport

Stade Français: Lombard fait le point sur les joueurs malades du coronavirus

Thomas Lombard a évoqué ce jeudi sur BFMTV l’état de santé des joueurs du Stade Français infectés par le Covid-19. Le directeur général du club parisien a également précisé les conditions de leur retour dans l’effectif.

Le Stade Français a détecté plusieurs positifs au coronavirus lors de son stage de présaison à Nice. Durement touché par la maladie, le club de Top 14 a été obligé d’annuler son match amical face à Toulon après avoir identifié des lésions pulmonaires liées à l’épidémie au sein de son effectif. Thomas Lombard a accepté d’en parler au micro de BFM TV et d’évoquer la conduite à suivre pour les joueurs atteints.

Lombard: "Des lésions consécutives au passage du virus"

Le DG du Stade Français confirme que le club parisien se trouve toujours dans l’expectative et n’a pas d’autre choix que de mettre au repos forcé les joueurs contaminés. Selon les informations parues dans la presse, pas moins de 17 cas positifs auraient été détectés au sein de l’équipe francilienne.

"On observe des lésions consécutives au passage du virus et elles sont dans un grade intermédiaire mais qui nécessite une phase de repos de manière à ce qu’ils reprennent l’entraînement et la compétition avec un maximum de sécurité, a expliqué le dirigeant du Stade Français. Quand un joueur est détecté positif au coronavirus sur les tests PCR, il cesse de s’entraîner, est placé à l’écart du groupe et il observe une période de quatorzaine."

Des joueurs privés de terrain pendant plus de six mois

Le Stade Français se trouve à l’arrêt depuis l’interruption de la saison de Top 14 en mars dernier. Thomas Lombard se veut toutefois optimiste et prône la reprise du sport professionnel, mis financièrement dans le rouge par la crise sanitaire. Après une préparation compliquée, impossible de voir ces joueurs malades du coronavirus revenir à temps pour le début de la saison 2020-2021, le samedi 5 septembre face à l’Union Bordeaux-Bègles

"Pour ces joueurs testés positifs viendra se rajouter une période d’inactivité, a poursuivi Thomas Lombard. Cela pose problème pour des joueurs qui ont interrompu leur saison au mois de mars, n’ont pas repris au mois de juin et vont avoir une préparation tronquée." 

dossier :

Stade Français

JGL