RMC Sport

Top 14: Bordeaux-Bègles et le Racing 92 réagissent, Montpellier caracole en tête

Castres - Montpellier (Top 14)

Castres - Montpellier (Top 14) - (AFP)

Bordeaux-Bègles a dominé le Stade Français (30-10) pendant que le Racing 92 a renoué avec la victoire à Brive (25-6), samedi soir, lors de la 3e journée de Top 14. Un peu plus tard, c'est le leader montpelliérain qui est allé s'imposer à Castres (22-17), alors qu'Oyonnax a remporté le duel des promus face à Agen (12-10).

Bordeaux-Bègles, Oyonnax et le Racing 92 se sont imposés, samedi soir, lors de la 3e journée de Top 14, qui avait commencé par la démonstration de La Rochelle face au champion de France en titre, Clermont (51-20), dans l’après-midi, au stade Marcel Deflandre. Mais c'est bien Montpellier qui fait la bonne opération de la journée, avec une victoire arrachée sur la pelouse de Castres (22-17).

Castres - Montpellier: 17-22

Match compliqué mais match remporté par le désormais solide leader du Top 14, Montpellier (22-17). Mal embarqué en première période car malmené en mêlée par Castres, le MHR a progressivement trouvé son rythme au retour des vestiaires, pour finalement provoquer son destin par Nadolo, auteur d’un essai en coin sur une incursion bien sentie de François Steyn. La botte de Ruan Pienaar, champion du monde en 2007 avec l’Afrique du Sud, a fait le reste. Les coéquipiers de Louis Picamoles profitent donc de ce succès à l’arrachée pour s’installer un peu plus en tête du championnat, quatre longueurs devant le Racing.

A lire aussi >> Premiership: Mermoz de retour avec Newcastle

Bordeaux-Bègles - Stade Français: 30-10

Vainqueur de Clermont en ouverture du championnat (32-25), tombé à Castres la semaine dernière (19-33), Bordeaux-Bègles a renoué avec la victoire face au Stade Français, samedi soir, dans son stade Chaban-Delmas. Un essai de Nans Ducuing a lancé l’UBB sur les bons rails (12e), les pénalités de Simon Hickey (5e, 6e, 49e) et Tiaan Schoeman créant progressivement l’écart ensuite (29e, 69e). L’essai de Clément Daguin n’a rien changé (65e) puisque Peni Ravai en a remis une couche en fin de match sur un essai transformé par Schoeman (80e).

>> La Rochelle-Clermont: le champion atomisé

Oyonnax - Agen: 12-10

C’était le match des promus, un match qui valait cher. Déjà convaincant contre Toulouse (23-23), lors de la première journée, Oyonnax, a étiré un peu plus sa série d’invincibilité à domicile, ce samedi (plus d’un an désormais), au terme d’une sacrée empoignade. Les Oyonnaxiens, malgré l’essai transformé de Paul Abadie (26e), ont pris les devants grâce aux pénalités de Benjamin Botica en première période (9-7 à la pause). Mais Agen a pris l’avantage sur une pénalité d’Ignacio Mieres (10-9), trois minutes avant que Botica ne replace Oyonnax aux commandes (48e). L’ouvreur néo-zélandais a cru inscrire l’essai de la libération, mais celui-ci a été refusé après visionnage de la vidéo (59e). Le suspense a duré jusqu'au bout mais le score en est finalement resté là. Petite consolation pour Agen: le point de bonus défensif. 

Brive - Racing 92: 6-25

Trois matches et désormais trois défaites: démarrage délicat en Top 14 pour Brive, dominé par le Racing 92, ce samedi. Les Franciliens ont fait la différence rapidement sur un essai de Viliamu Afatia transformé par Teddy Iribaren (3e). Il y avait 10-6 à la mi-temps mais le Racing, pourtant réduit à quatorze après le carton jaune adressé à Albert Vulivuli (36e), a vite éteint les espoirs adverses dès le début de la seconde période grâce à un contre de 90 m conclu par Henry Chavancy (44e). Près de quatre ans après son dernier match en Top 14, Virimi Vakatawa, titulaire, a inscrit l'essai du bonus offensif en toute fin de match (80e+2). Une vraie réaction, une semaine après la défaite à Agen (19-23).

Th.B.