RMC Sport

Top 14: Christophe Urios quittera Castres à la fin de la saison

En fin de bail dans un an, le manager Christophe Urios ne prolongera pas son contrat avec Castres. Le CO a communiqué l'information ce dimanche. L’homme fort des champions de France sera libre de s’engager où il le désire en 2019.

C’est désormais une certitude. Christophe Urios, en fin de contrat dans un an, ne prolongera pas son bail à Castres, champion de France la saison passée, malgré l’insistance de son président Pierre-Yves Revol ces dernières semaines qui espérait être fixé rapidement. Le suspense durait depuis plusieurs semaines et il est désormais terminé après un message du CO officialisant l'information: "Dans un communiqué qu’ils ont souhaité publier en commun, le Castres Olympique et Christophe Urios annoncent que le Manager du club achèvera sa collaboration avec le CO à la fin de la saison 2018/2019.

Au terme de discussions qui se sont déroulées dans un climat serein et franc, les deux parties ont en effet considéré que les conditions d’une prolongation de contrat ne pouvaient être remplies dans des délais compatibles avec la préparation de l’avenir sportif du club."

"Urios a considérablement marqué l'histoire du club"

Un communiqué dans lequel on retrouve une déclaration de Pierre-Yves Revol remerciant Urios pour son oeuvre au sein du club tarnais: "Christophe Urios a déjà atteint l’objectif qu’il s’était fixé en revenant au CO: être champion de France. Il a donc considérablement marqué l’histoire du club. Je sais qu’il mettra tout en œuvre cette saison pour laisser une empreinte encore plus forte et je ne doute pas qu’il trouvera ensuite un nouveau challenge à la hauteur de ses qualités."

Christophe Urios a également commenté son départ programmé pour l'été 2019 en comprenant "que les interrogations qu’il avait encore sur son avenir n’étaient pas compatibles avec les impératifs de gestion du club." Avant de poursuivre: "Ma priorité, c’est de remplir la dernière année de mon contrat du mieux possible. Je vis une période très forte de ma carrière dans un club que j’apprécie beaucoup et auquel je veux donner le maximum jusqu’au bout. Pour la suite, j’aviserai plus tard."

Quel avenir pour Urios?

Arrivé en 2015 dans le Tarn après avoir fait grandir Oyonnax (avec une qualification pour les phases finales) et Bourgoin, Christophe Urios est désormais clairement l’un des techniciens les plus reconnus. Et courtisés. Toulon lui avait fait les yeux doux avant de recruter Patrice Collazo. D’autres devraient prendre la température rapidement.

Rentré de Nouvelle-Zélande après avoir dirigé avec les Barbarians avec le Rochelais Xavier Garbajosa pour une première collaboration que les deux hommes ont appréciée malgré deux défaites, l’ancien talonneur a annoncé sa décision aux dirigeants tarnais ces derniers jours. Quel sera donc son avenir? Il se murmure que le président de la Fédération Française de rugby, Bernard Laporte, apprécie beaucoup son profil. Il fait en tout cas partie des potentiels successeurs à Jacques Brunel l’an prochain, après le Mondial 2019, pour conduire les Bleus jusqu’à la Coupe 2023 organisée à domicile. Un challenge qui plairait à l’ancien talonneur qui ne devrait pas manquer d’opportunités.

MI avec Jean-François Paturaud