RMC Sport

Top 14: Clermont arrache la victoire contre Toulon, Collazo "en colère" pour ses joueurs

Clermont s'est imposé contre Toulon ce samedi (25-16), dans le cadre de la 24e journée de Top 14. Les Jaunards font un grand pas dans la course à la qualification pour les phases finales.

Longtemps en difficulté et mené la plupart du temps, Clermont a arraché une précieuse victoire (25-16) aux dépens de Toulon ce samedi dans son Parc Marcel-Michelin, lors de la 24e journée du Top 14, faisant ainsi un grand pas vers la qualification pour les phases finales.

L'ASM est désormais quatrième du classement (67 pts) à une longueur du Racing (68) alors que le RCT, privé de point de bonus, est le grand perdant et se retrouve 7e à égalité de points (62) avec Bordeaux-Bègles et le Stade français, et deux d'avance sur Castres (8e, 60).

"La victoire est très importante et nous fait vraiment du bien. A 15-16, il restait du temps et nous avons tenté de ne pas nous affoler. La saison n'est pas terminée et ce sera dur jusqu'au bout pour figurer dans les six. Ce qui est bien, c'est ne pas avoir laissé de points à nos adversaires", s'est réjoui le demi de mêlée clermontois Morgan Parra, sur Canal+.

Collazo "en colère" pour ses joueurs

"C'est rageant car nous avons relativement bien contrôlé le match mais nous avons commis quelques fautes qui ont remis notre adversaire dans la partie. C'est dommage d'avoir laissé filer le match. Nous avons fait des erreurs cette saison qui ne nous permettent pas d'être sereins sur la fin", a regretté de son côté l'arrière toulonnais Gervais Cordin, également sur Canal+.

Patrice Collazo était lui énervé: "Je suis en colère pour mes joueurs car ils méritaient mieux. Nous avons poussé Clermont dans ses retranchements, il était sous pression et nous aussi. Nous avons donné beaucoup mais nous ne sommes pas payés. Il nous a manqué cinquante centimètres sur deux actions d'essai. Clermont était en difficulté et quand ils sont menés sur leur pelouse ils ont tendance à bafouiller mais pas ce soir. L'ASM a eu un match de moins que nous dans la semaine et cela se ressent. Jusqu'à la 70e minute, nous étions dedans. J'attends de voir ce que l'on va faire dans 15 jours après du repos. Ces 50 centimètres vont peser dans les têtes. Clermont n'a pas volé ce match."

Après les victoires du Stade français face à Montpellier (32-10) et de l'UBB face à Castres (20-16), Clermontois et Toulonnais se devaient de l'emporter pour conserver leurs chances de disputer les phases finales. Ce match aux airs de match éliminatoire a tenu ses promesses en termes d'engagement et de suspense.

Réduits rapidement à 14 après le carton jaune d'Isaia Toeava, les Varois ont répondu à une pénalité de Parra par un essai de Gabin Villière, très bien servi dans son couloir, qui a été transformé par Louis Carbonel (3-7, 7e). L'ailier international français, déjà auteur d'un triplé à Mayol au match aller, a marqué son 6e essai cette saison. Longtemps mis sous pression et longtemps mené au score, notamment à la mi-temps (13-12), Clermont a résisté puis renversé le match grâce à la botte de Parra, auteur à nouveau d'un 100% au pied (7/7), et grâce à un essai inscrit par Apisaï Naqalevu à deux minutes de la fin.

Toulon, qui menait jusqu'à la 71e minute et une pénalité passée par Parra (18-16), n'a pas réédité son exploit de 2015 (35-9), lors de sa seule victoire en Auvergne. Le RCT recevra l'Union Bordeaux Bègles lors de la 25e journée et finira la saison régulière à Castres. Menacé avant ce match, Clermont s'est donné un peu d'air avant de se rendre au Stade toulousain dans deux semaines, puis de recevoir le Stade rochelais.

https://twitter.com/apobouchery Apolline Bouchery avec AFP Journaliste RMC Sport