RMC Sport

Top 14: belle opération de Bayonne, Toulouse premier qualifié pour les barrages malgré la défaite

Bayonne s'est imposé sur le terrain de Toulouse (32-28) ce samedi lors de la 24e journée de Top 14. L'Aviron laisse la place de barragiste à Pau dans le bas du classement. Large vainqueur de Montpellier (32-10), le Stade Français reste en course pour la phase finale et se rapproche du top 6.

Toulouse avait décidé de donner la priorité à la finale de Champions Cup contre La Rochelle dans une semaine à Twickenham. Bayonne en a profité et décroché une victoire très importante ce samedi (32-28) lors de la 24e journée de Top 14 face à une équipe toulousainne très remaniée.

Les protégés d'Ugo Mola sont devenus les premiers qualifiés pour la phase finale grâce au point de bonus défensif arraché par Dimitri Delibes dans les dernières minutes du duel contre l'Aviron. Mais la bonne opération du jour reste pour l'équipe basque. Grâce à son succès obtenu à Toulouse, Bayonne laisse la 13e place à Pau.

Toujours pas de victoire pour Agen

La course au maintien s'annonce épique entre Palois et Bayonnais lors des dernières journées de championnat. Malheureusement pour Agen, le maintien est à oublier depuis de longs mois.

Humiliée par La Rochelle (59-0) à Marcel-Deflandre, la lanterne rouge du Top 14 a enchaîné une 22e défaite consécutive cette saison. Pour ses trois derniers matchs dans l'élite, le groupe de Régis Sonnes tentera de sauver l'honneur avec une victoire et en évitant de franchir la barre symbolique des 1.000 points encaissés (946 pour le moment).

Le Stade Français vers la phase finale?

Pertubé par le départ de Gaël Fickou au Racing en cours de saison, le Stade Français semble avoir trouvé de grosses ressources mentales en cette fin de saison. Le club parisien a dominé Montpellier (32-10) ce samedi à Jean Bouin.

Avec cinq essais et le bonus offensif, les joueurs de Gonzalo Quesada grimpent à la septième place du Top 14 et à égalité avec Toulon, sixième avant son déplacement à Clermont en clôture de cette 24e journée.

Battu par l'UBB (20-16) du truculuent Christophe Urios, Castres signe le mauvais coup du week-end. Doublé par son bourreau du jour et par le Stade Français, le CO recule même à la neuvième place après le succès de Lyon contre Brive (24-7).

Seul bémol pour Pierre Mignoni et le LOU, l'essai de Simon-Pierre Chauvac à dix minutes de la fin du match prive le club rhodanien d'un bonus offensif. Qualification pour les demi-finale, courses au top 6, maintien... A tous les niveaux, le suspense sera au rendez-vous de la fin de saison en Top 14.

JGL