RMC Sport

Top 14: il y aura un repêchage au classement en cas de forfait en phases finales

La Ligue nationale de rugby (LNR) a défini et présenté un cadre réglementaire censé permettre à la saison 2020-2021 de Top 14 d’aller à son terme, dans le contexte de crise sanitaire.

La Ligue nationale de rugby (LNR) a communiqué ce mardi son plan relatif à l’organisation des phases finales du Top 14, dans un contexte sanitaire toujours très prégnant. D’emblée, la LNR prévient, il ne sera plus question de modifier le déroulement de la saison régulière à quelques journées seulement de la fin, alors qu’ils sont encore plusieurs à se disputer les places restantes pour les phases finales.

Si des matchs reportés de saison régulière ne peuvent être reprogrammés avant la dernière journée, la LNR fera jouer le principe de péréquation. "Concrètement, pour chaque match concerné, le club qui aurait dû jouer le match à domicile se verra attribuer la moyenne du nombre de points marqués à domicile durant la saison. Le club qui aurait dû jouer le match à l’extérieur se verra attribuer la moyenne du nombre de points marqués à l’extérieur durant la saison", indique la LNR.

Un dispositif exceptionnel régit également le déroulement des phases finales. Des règles ont été adoptées pour anticiper tout empêchement d’une équipe, lié à la crise sanitaire, par exemple. Si cela devait arriver à l’une des équipes qualifiées pour les barrages, jusqu’à 48h avant le coup d’envoi, quel que soit le motif invoqué, "l’équipe ne pouvant pas prendre part à la rencontre sera remplacée par l’équipe non qualifiée la mieux classée à l’issue de la saison régulière".

L'hypothèse du double empêchement

Imaginons que le championnat soit arrêté en l’état, et que Castres (6e) - dernier qualifié pour les barrages à l’heure actuel (les deux premiers du Top 14 sont directement qualifiés pour les demies, les quatre suivants pour les barrages) - soit empêché de disputer son quart de finale: Bordeaux-Bègles (7e) devrait se tenir prêt à remplacer l’équipe du Tarn, l’UBB étant la première équipe non qualifiée la mieux classée à l’issue de la saison régulière.

Un principe équivalent s’applique pour les demi-finales, précise la LNR: "L’équipe ne pouvant pas prendre part à la rencontre sera remplacée par l’équipe perdante au Tour qualificatif la mieux classée à l’issue de la saison régulière." D’où l’intérêt pour les équipes encore engagées dans cette course aux phases finales de chercher à terminer le plus haut possible au classement. Une bonne surprise est si vite arrivée.

En cas d’empêchement constaté dans les 48 heures précédant la rencontre, aussi bien en barrages (quarts de finale) qu’en demi-finales, le match aura lieu selon les mêmes principes que ceux évoqués plus haut. Sauf si l’équipe repêchable n’est pas prête à disputer la rencontre dans un délai aussi court. L’équipe non empêchée sera alors déclarée vainqueur. Reste le cas très improbable, mais pas impossible, donc étudié, du double empêchement.

Dans l’hypothèse où les deux équipes qualifiées pour une rencontre de phase finale devant se rencontrer seraient empêchées, les deux équipes de l’autre rencontre sont qualifiées pour les demi-finales. Un match serait tout de même disputé entre les équipes restantes afin de déterminer les oppositions dans le dernier carré. Le vainqueur rencontrerait alors l'équipe classée 2 à l'issue de la saison régulière, tandis que le perdant affronterait le leader du Top 14.

QM