RMC Sport

Top 14: l’arbitre Alexandre Ruiz dans le staff de Montpellier

L’arbitre international Alexandre Ruiz intégrera cet été, à plein temps, le staff de Montpellier, où il a déjà apporté ponctuellement son expertise ces dernières semaines.

Le staff de Montpellier sera bientôt au complet. Philippe Saint-André, qui conservera les rênes de l’encadrement la saison prochaine après la non-venue du Clermontois Franck Azéma, souhaitait apporter de nouvelles compétences aux côtés de Jean-Baptiste Elissalde et Olivier Azam. L’arrivée du Néo-Zélandais Bruce Reihana est actée depuis plusieurs semaines. L’ancien arrière de Bordeaux-Bègles sera en charge des skills. Mais ça ne sera pas tout, avec un renfort pour le moins original à venir.

L’homme fort du MHR a jeté son dévolu sur… un arbitre, en l’occurrence Alexandre Ruiz qui, comme indiqué par Rugbyrama et confirmé par RMC Sport, va bel et bien intégrer à plein temps l’encadrement héraultais la saison prochaine pour s’occuper du secteur défensif. Les deux parties souhaitent travailler ensemble au quotidien. La décision a été difficile à prendre pour le Biterrois 34 ans qui devra, dans quelques semaines, mettre un terme à sa carrière d’arbitre durant laquelle il aura notamment officié en Top 14 bien sûr, en Coupe d’Europe, dans le Tournoi des VI Nations, aux Jeux olympiques ou encore à la Coupe du monde 2019.

Ruiz a déjà collaboré ponctuellement avec le MHR

Cette saison, il a déjà apporté son expertise à Béziers mais aussi à plusieurs reprises au MHR, notamment avant la demi-finale de Challenge européen remportée à Bath en avril dernier. Le but? Travailler la discipline des Montpelliérains régulièrement en souffrance dans ce domaine cette saison. Ruiz, qui était par ailleurs entraineur des avants du club de Sète, a convaincu "PSA". Ce dernier a semé le doute sur son avenir, samedi soir, après la victoire contre Bayonne (23-19) synonyme de maintien avant même la dernière journée à Pau.

"C’est le président [Mohed Altrad] qui l’a annoncé. Moi, je n’ai encore rien décidé. Je n’ai rien décidé, je n'ai rien signé. D’abord je suis content que Olivier Azam et Jean-Baptiste Elissalde continuent deux ans, parce qu’ils sont aussi le succès de ce groupe. Bien sûr, j’ai pris du plaisir, mais on va voir, je n’ai encore rien décidé…" Si l’ancien sélectionneur n’a effectivement encore rien signé, l’issue ne fait en revanche guère de doute…

Jean-François Paturaud