RMC Sport

Top 14: le Stade Français se donne de l'air, Brive rechute

-

- - -

Le sprint pour le maintien a vu le Stade Français remporter une précieuse et large victoire contre Clermont samedi lors de la 23e journée. Fortune toute autre pour Brive, battu sur le fil par Lyon et plus que jamais empêtré dans le fond du classement. A noter aussi la courte victoire de Bordeaux-Bègles contre Pau.

Le Stade Français reprend son souffle contre Clermont

Très mal en point depuis janvier (1 victoire et 7 défaites), le Stade Français réagit enfin. A domicile, les Parisiens ont pris la mesure de Clermont à la faveur d'une deuxième période à sens unique. A la pause, pourtant, les Clermontois répondaient au défi d'une équipe qui lutte pour sa survie (13-13). Mais le Stade Français a puni chaque erreur défensive, infligeant un cinglant 37-0 lors des 40 dernières minutes (cinq essais sur tout le match, dont deux signés Nayacalevu Waisea) pour une victoire finale nette avec bonus offensif (50-13) qui fait beaucoup de bien. Les Parisiens comptent désormais six points d'avance sur Brive, barragiste avant Agen-Oyonnax.

Brive s'effondre face au LOU

Le rebond des Corréziens aura été de courte durée. Après six revers de rang, le CA s'est repris contre Agen il y a deux semaines. Le voilà qui rechute après sa défaite concédée dans les derniers instants contre Lyon (25-27). Avant-dernier et barragiste au coup d'envoi, Brive risque de tomber à la dernière place à l'issue de cette journée. Menés d'un point à la pause (12-13), les hommes de Nicolas Godignon pensaient avoir fait le plus dur en prenant l'avantage rapidement en seconde période. Mais Lyon est resté au contact grâce à un essai de Liam Gill (65e). Et Baptiste Couilloud, dans le money-time, a crucifié le CA avec un essai, transformé par Lionel Beauxis (77e).

Bordeaux d'une courte tête

La Section Paloise n'est pas assurée d'être en phase finale, et ce n'est pas sa prestation du jour qui l'y enverra à coup sûr. En déplacement en Gironde pour y défier Bordeaux-Bègles, qui n'a plus rien à espérer et pas grand-chose à craindre, Pau s'est incliné de peu (19-18). Baptiste Serin s'est occupé de tout pour l'UBB: essai, transformation et pénalités (quatre). C'était suffisant pour battre des Palois seulement efficaces sur pénalités (six pour Colin Slade).

VIDEO >> Baille: "Un point qui reste important dans notre course à la qualification"

dossier :

Stade Français

N.B