RMC Sport

Top 14 : le Stade Français veut "aller au bout"

-

- - -

Impressionnant vainqueur du Racing-Métro 92 vendredi (38-15) en barrages du Top 14, le Stade Français défiera Toulon la semaine prochaine en demi-finales à Bordeaux. Avec l’ambition de voir plus haut.

Avec un flamboyant succès (38-15) face à un gros bras reconnu du Top 14, le Stade Français a changé un peu plus de dimension vendredi. D’outsider, le club parisien, absent des phases finales depuis six ans, est passé au statut de candidat crédible au bouclier de Brennus. Les premiers à y croire ? Leurs toutes fraîches victimes, à l’image de Dimitri Szarzewski, pourtant pas le premier venu dans le concert du rugby international (79 sélections avec les Bleus).

« Bien sûr, ils ont toutes leurs chances. Ils ont montré ce soir qu’ils étaient prétendants au titre, estime le talonneur du Racing, ancien joueur du Stade Français. Ils ont battu Toulon deux fois cette saison en championnat. Je mettrais une petite pièce sur eux. »

Slimani : « On ne va rien lâcher »

Encore faut-il y croire soi-même pour réaliser l’exploit de renverser Toulon, ses stars et ses titres. Un RCT qui doit commencer à ne plus se souvenir de la dernière fois où il a perdu un match couperet, Top 14 et Coupe d’Europe confondus (c’était le 1er juin 2013 en finale de Top 14 face à Castres). Croquer du Varois, les coéquipiers de Morne Steyn ont montré qu’ils savaient faire.

En même temps qu’ils se sont remis le goût des phases finales en bouche, les Parisiens se sont repris à rêver du Brennus, plus soulevé depuis 2007. « C’est vrai, ça fait bizarre de jouer les phases finales, admettait le pilier stadiste Rabah Slimani vendredi après la victoire. Maintenant qu’on est là, on ne va rien lâcher. On ne va pas se dire c’est le grand Toulon. On va aller au bout. »

dossier :

Stade Français

S.R avec L.D