RMC Sport

Top 14: Mola donne des nouvelles d'Huget, touché au tendon contre le Racing

Yoann Huget est touché au tendon d'Achille et une fin de carrière prématurée est à craindre pour celui qui avait d'ores et déjà annoncé vouloir raccrocher les crampons à l'issue de la saison. Sur RMC, Ugo Mola, le manager général du Stade Toulousain, a indiqué que l'international français allait passer un examen lundi à 13 heures.

Le pire est à craindre pour Yoann Huget, et il va falloir attendre un peu avant d'être fixé sur l'avenir de l'international français. Touché samedi soir au tendon d'Achille lors de la victoire du Stade Toulousain face au Racing 92 (34-16), l'ailier pourrait bien être contraint de passer sur la table d'opération en cas de rupture totale ou partielle. Une telle nouvelle pourrait être synonyme de fin de carrière pour celui qui avait d'ores et déjà annoncé vouloir raccrocher les crampons à l'issue de la saison.

Invité sur RMC ce dimanche soir, Ugo Mola, le manager général des Rouges et Noirs, a donné des nouvelles de son joueur. "Les nouvelles du jour sont les mêmes qu’hier. On attend l’examen qui aura lieu à 13 heures lundi par le biais d’une IRM. La blessure semble grave. La seule chose positive est que Yoann est d’une force de caractère incroyable. Aujourd’hui il est encore dans l’action et attend avec impatience le check de demain."

Mola: "L'immédiat, c’est de savoir l’étendue des dégâts et on en tirera les conséquences"

Ugo Mola refuse pour l'instant d'évoquer la fin de carrière de son joueur. "La question se posera un peu plus tard pour savoir comment on gère la suite. L’immédiat, c’est de savoir l’étendue des dégâts et on en tirera les conséquences. Il n’a plus rien à nous prouver sur son caractère. C’est un garçon différent et remarquable. Même dans la difficulté, il fait preuve d’un courage assez étonnant", a poursuivi le technicien toulousain sur notre antenne.

Agé de 33 ans, Yoann Huget compte 63 sélections avec le XV de France. Samedi, l'annonce de sa blessure et la crainte d'une fin de carrière brutale ont suscité une vive émotion dans le monde du rugby. Ses coéquipiers, Romain Ntamack ou Antoine Dupont par exemple, ont tous confié avoir été très touchés. "En temps normal, une blessure est déjà très grave. Mais quand, en plus, tu es en fin de carrière, c'est une hantise", a de son côté réagi Maxime Médard à l'issue de la rencontre.

FG