RMC Sport

Top 14: pour le président de Toulouse, il ne faut pas exclure l'annulation de la saison

L'allongement de la durée du confinement et l'avancée de la pandémie de coronavirus rendent compliquée toute reprise du Top 14. A tel point que le président du Stade Toulousain Didier Lacroix considère qu'il ne faut pas exclure une annulation.

Le président du Stade Toulousain Didier Lacroix estime que l'annulation du Top 14 est une situation qui peut être imaginée car "la solution de rejouer" tous les matchs "s'amenuise de jour en jour", dans un entretien publié vendredi sur le site internet de la Dépêche du midi.

"Plus les jours avancent et plus l'hypothèse de disputer l'intégralité de la compétition s'éloigne. Au premier confinement, on pouvait y croire. Avec le deuxième, ça devient compliqué. S'il y en un troisième ou un quatrième, cela remettrait en cause l'intégralité de ces matchs", considère le président du Stade, interrogé sur une éventuelle reprise du Top 14.

"Les joueurs ne sont pas des machines"

"Je ne pense pas qu'il y ait une place immédiate pour l'annulation des compétitions mais c'est une situation qu'on doit imaginer", ajoute le président toulousain. "Je ne suis pas amateur de jeux de hasard. Évidemment que je voudrais reprendre mais quelles données objectives avons-nous sur le confinement? Quel temps nous restera-t-il pour organiser des matchs? Et puis, surtout, les joueurs ne sont pas des machines avec un bouton on et off". Il leur faut une préparation avant de pouvoir rejouer", insiste M. Lacroix.

Le Stade Toulousain occupait la septième place du Top 14 avant l'arrêt du championnat le 13 mars. Il était également qualifié pour un quart de finale de la Coupe d'Europe contre la province irlandaise de l'Ulster, prévu le 5 avril au Stade Ernest Wallon.

La rédaction avec AFP