RMC Sport

Top 14: Toulon résiste à La Rochelle, le LOU frappe fort face au Racing

-

- - AFP

A domicile, le RC Toulon a dû s’employer pour s’imposer face à un Stade Rochelais lancé dans une remontée folle (26-20). Les Toulonnais se placent dans le trio de tête. Avec sa victoire logique sur Agen, le Stade Toulousain s’installe provisoirement en tête du Top 14.

Le LOU frappe fort au Racing

Lyon a réalisé le gros coup de cette 6e journée de Top 14 en s'imposant 20-17 sur la pelouse du Racing 92. Un succès étriqué acquis notamment grâce à dix points de Frédéric Michalak et des essais d'Alexis Palisson et Toby Carter Arnold. Grâce à ce succès, le LOU prend provisoirement les commandes du championnat. Les Franciliens sont septièmes.

Solide, le RC Toulon dompte La Rochelle

Terminé, le Toulon branché sur courant alternatif. Après cinq matches entre joies et déconvenues (3 succès, 2 défaites), les hommes de Fabien Galthié ont enfin enchaîné deux victoires de rang. A Mayol, le RC Toulon l’a emporté, au forceps, contre La Rochelle (26-20). Après un premier acte largement maîtrisé, les locaux ont subi la pression des Rochelais après la pause. Emmenés par un Brock James adroit au pied et efficace (un essai à l’heure de jeu), Patrice Collazo et ses joueurs ont même recollés à trois points seulement à 10 minutes de la fin. Heureusement pour eux, les Toulonnais ont pu compter sur une dernière pénalité d’Anthony Belleau pour enrayer le come-back rochelais et finalement obtenir la victoire tant espérée (26-20).

Toulouse leader provisoire

Il n’y a pas vraiment eu de match ce samedi entre le Stade Toulousain et le Sporting Union Agen. A Ernest-Wallon, les Rouge et Noir ont montré leur supériorité face à des Agenais bien mal en point (30-10), battus pour la quatrième fois consécutive. A la pause, le Stade Toulousain avait déjà fait la différence grâce aux pénalités de Thomas Ramos et un essai de Gaël Fickou. Agen a entretenu l’espoir quand Kamaliele Tufele s’est vu accorder un essai après une longue analyse de la vidéo. Mais la marche était trop haute. Cheslin Kolbe a corsé l’addition dans les dernières minutes. Malgré leurs efforts, les Toulousains n’ont pu aller chercher le bonus offensif. Mais en attendant Montpellier-Brive, ils s’installent à la première place du Top 14.

Le Stade Français renverse Pau

Grosse performance pour les Franciliens, qui restaient sur trois défaites en championnat et entrevoyaient la quatrième ce samedi sur le terrain de la Section Paloise. Cueilli à froid en début de match, Pau, l’une des équipes en forme ces trois dernières semaines, a remis les pendules à l’heure après la demi-heure de jeu. Le Stade Français est reparti fort après la pause et a finalement été récompensé avec les essais en contre de Waisea Nayacalevu et surtout celui de Sékou Macalou à dix minutes du terme. La transformation cruciale de Morné Steyn a fait la différence. A l’arrivée, le Stade Français s’offre la seconde victoire de sa saison, la première à l’extérieur (23-25).

Oyonnax se noie contre Bordeaux

Ça va mal pour Oyonnax. A domicile, l’USO a perdu pied et s’est inclinée contre Bordeaux-Bègles (9-39). A l’issue du premier acte, pourtant, les joueurs d’Adrien Buononato étaient encore dans le coup avec ce score de 9-13. Mais l’expulsion de Maxime Veau, coupable d’un placage cathédrale, a anéanti les espoirs des Oyomen. En supériorité numérique, l’UBB a méthodiquement transpercé la défense d’Oyonnax et a inscrit quatre essais en 30 minutes. Bordeaux-Bègles en profite pour se hisser à la 5e place, à seulement deux longueurs du leader provisoire Toulouse.

A voir aussi >> VIDEO. Scott Baldwin, le joueur mordu par un lion, s'excuse en blaguant

A lire aussi >> C'est confirmé, le XV de France défiera le Japon à la U Arena

VIDEO >> Guirado se confie sur la poussée indépendantiste en Catalogne du Sud

dossier :

RC Toulonnais

N.B