RMC Sport

Top 14 : Toulouse encore frustré au final

Au terme d’un match riche en rebondissements, Toulouse et Brive se sont neutralisés ce samedi (21-21). Un résultat qui ne manquera pas de frustrer les hommes d’Ugo Mola, qui ont vu leur pénalité de la gagne contrée in extremis par un joueur briviste.

C’est LE geste, assurément, de cette 17e journée de Top 14. On joue la 80e minute et une bonne poussière de secondes, lorsque Sébastien Bézy s’élance pour transformer l’essai de Luke McAlister. Les deux points de la gagne, pense-t-on, d’autant que c’est face aux perches que le demi de mêlée international s’apprête à buter. Mais alors que le ballon prend la direction de la Terre Promise, c’est le bras de Jean-Baptiste Péjoine qu’il rencontre sur sa route. Le contre est retentissant et immédiatement fêté par le camp briviste. En face, la soupe à la grimace est à peine masquée et pour cause : pour la deuxième fois en deux semaines, Toulouse vient de rater le coche dans le money-time.

Bézy après Doussain

La pilule sera encore plus amère cette fois. Le week-end dernier, Jean-Baptiste Doussain avait manqué la transformation qui aurait permis aux siens d’égaliser face à Montpellier. Là, c’est la victoire que les hommes d’Ugo Mola ont manqué, au terme d’un match où ils auront alterné le bon (en seconde période) et le moins bon (en première période). Un match qui aura vu l’une des plus mauvaises attaques du championnat (la 12e) se rebiffer et un CAB mener son adversaire de 8 points à dix minutes de la fin grâce à la botte de Gaëtan Germain et à une abnégation à toute épreuve. Toulouse, pour avoir trainé en route à l’allumage, va se mordre les doigts de ce résultat. Le Stade signe encore un match sans victoire, le 4e sur leurs cinq derniers matches. Et se retrouve désormais à portée de Bordeaux-Bègles et Montpellier.