RMC Sport

Toulouse prend le large

Maxime Médard

Maxime Médard - -

Grâce à son succès bonifié face à Montpellier (29-9) ce jeudi en clôture de la 17e journée du Top 14, le Stade Toulousain a conforté sa place de leader. Les hommes de Guy Novès comptent désormais sept points d’avance sur Clermont et le Racing-Métro 92.

Montpellier y a cru. Durant une mi-temps, les Héraultais ont tenu la dragée haute au Stade Toulousain en clôture de la 17e journée du Top 14. Sans complexe, tranchants, inspirés, les partenaires de François Trinh-Duc ont même fait douter le leader du championnat, invaincu à domicile cette saison. Menés seulement 10-6 à la mi-temps, ils avaient rejoint les vestiaires avec de l’espoir. Mais aussi une pointe d’appréhension. Comme si la soirée se déroulait trop bien pour eux au stade Ernest-Wallon... « On vient de vexer les Toulousains, glisse le 3e ligne Fulgence Ouedraogo à la pause. Le plus dur commence. On s’attend à une forte réponse de leur part. Ça va être compliqué. » Effectivement. Dès la reprise, la machine toulousaine retrouve des couleurs et renvoie le MRC à ses chimères. Profitant d’une lumineuse ouverture au pied de David Skrela, Maxime Médard, au top de sa forme, en profite pour inscrire son deuxième essai de la soirée (27e, 59e). Le huitième en sept matches pour l’ailier aux rouflaquettes.

Doublé de Johnston

Après avoir prolongé son contrat de trois ans ce jeudi, Census Johnston s’offre lui aussi un doublé (62e, 68e). Le pilier samoan assomme Montpellier. L’équipe surprise de ce Top 14 2010-2011 ne reviendra plus. L’exploit s’envole. Une semaine après son revers sur la pelouse des Wasps (21-16) en H-Cup, Toulouse, qui s’était également incliné face au Stade Français (31-3) le 8 janvier, retrouve le chemin du succès (29-9). Grâce à cette victoire bonifiée, les Rouge et Noir en profitent pour prendre le large en tête du championnat. Les hommes de Guy Novès comptent désormais sept points d’avance sur Clermont le Racing-Métro 92. A confirmer dans deux semaines sur le terrain de La Rochelle.

Alexandre Jaquin