RMC Sport

"Tristesse", "trahison"... les supporters et les joueurs du Stade Français manifestent contre la fusion

Environ 150 supporters du Stade Français, accompagnés par quelques joueurs se sont réunis lundi en fin d'après-midi au stade Jean-Bouin pour protester contre la fusion avec le Racing 92. La colère gronde.

« Trahison, imbécilité… Tous les mots de sont pas assez forts pour dire ce que je pense de cette fusion. » Nathalie Lemann, vice-présidente de l’association Le Virage des Dieux, un groupe de supporters du Stade Français, est abattue. L’annonce dans la matinée de la fusion avec le Racing 92 ne passe pas. Ni sur le fond, ni sur la forme. « Il n’y avait pas de bruit de couloir mais ils préparent ça depuis un moment, poursuit-elle. Si on avait été prévenu comme à Bayonne (le projet de fusion avec Biarritz a avorté, ndlr), on se serait tous mobilisés, aussi bien au Racing qu’au Stade Français. Aucun supporter ne veut cette fusion, mais elle est maintenant actée, signée. Nous sommes des vaches à lait. On est là pour payer, supporter, mais on n’a pas le droit à la parole. »

"C’est le Stade Français ou rien du tout"

Spontanément, environ 150 supporters se sont rendus au stade Jean-Bouin lundi en fin d'après-midi pour afficher leur mécontentement. « Je suis très triste, avoue la présidente du groupe des Titis de l’ovalie. Nous nous sentons complètement trahis. Il y a quelques mois, on nous a dit que le club ne serait pas vendu. Pour moi, le Racing rachète le Stade Français. Ce n’est pas une fusion. On ne fait pas une addition de supporters, sachant qu’eux (les fans du Racing) ne sont pas d’accord non plus. C’est le Stade Français ou rien du tout. »

Ecœurés, les fans du Stade Français ont partagé un verre avec des joueurs parisiens dont Pascal Papé. Le 2e ligne international a été chaudement applaudis après avoir eu des mots très forts sur la disparition du Stade Français. « On ne peut pas tuer comme ça un dinosaure de 134 ans », a lâché au micro l’une des figures les plus emblématiques du club parisien. Le combat ne fait que commencer. 

Les supporters du Racing "soulagés" 

Au Racing, les supporters sont eux sortis "soulagés" d'une réunion d'un peu plus d'une heure avec Jacky Lorenzetti au siège du club (Le Plessis-Robinson). Un rendez-vous qui s'est tenu dans "une bonne ambiance" selon les fans du Racing. Pas de véhémence, pas de critiques... Les supporters attendent de voir, voulant avant tout conserver l'esprit du Racing. Reste à trouver un nouveau nom, notamment.

A lire aussi>> Szarzewski sur RMC : "La fusion peut être la meilleure des solutions"

La rédaction avec CG, AR et ML