RMC Sport

France-Ecosse: les joueurs écossais "saoulés" d'entendre parler de l'objectif des Bleus

Par la voix de leur capitaine Stuart Hogg, les joueurs écossais ont exprimé leur agacement à propos de l’attitude des Bleus, en quête d’une très large victoire contre eux ce vendredi soir pour glaner la victoire finale dans le Tournoi des Six Nations.

Et si les Bleus avaient donné une source de motivation supplémentaire aux Ecossais malgré eux ? Le capitaine du XV du Chardon Stuart Hogg a en tout cas reconnu jeudi ne pas apprécier que les Français ne parlent que de leurs chances de remporter le Tournoi des Six Nations, en cas de large victoire contre son équipe, ce vendredi (21h). "On en a beaucoup parlé et ça commence à me saouler d'entendre qu'il leur faut gagner par plus de 20 points d'écart", a confié l'arrière de 28 ans (84 sélections), qui prend cela comme un manque de respect. "On a vu une citation d'un de leurs joueurs disant qu'ils ont un trophée à gagner. En tant que fier Ecossais, cela me fait mal", a-t-il ajouté.

L'Ecosse vise la 2e place

Troisièmes du classement avec 15 points, les Français peuvent encore dépasser le pays de Galles (1er avec 20 unités) et remporter le Tournoi s'ils battent les Écossais de 21 points au moins en s'assurant le bonus offensif (quatre essais). Autre scénario possible, les joueurs de Christophe Galthié seront sacrés s'ils s'imposent avec au moins six essais et très exactement 20 points d'écart. Enfin, la France sera co-vainqueur du Tournoi avec le pays de Galles si elle gagne avec très exactement cinq essais et 20 points d'écart.

Quatrièmes avec 11 points, après avoir gagné et perdu deux fois, les Écossais visent une 2e place en cas de victoire avec au moins 8 points d'écart, qui serait leur meilleur résultat depuis le sacre de 1999, dernière édition du Tournoi des cinq nations. Le XV du Chardon n'a cependant plus gagné à Paris depuis 22 ans, lorsque son sélectionneur, Gregor Townsend, évoluait à l'ouverture et qu'il s'était imposé 36 à 22.

ABr avec l'AFP