RMC Sport

VI Nations: l’Angleterre fulmine contre l’arbitre français après la défaite contre les Gallois

Pascal Gaüzère lors de Galles-Angleterre

Pascal Gaüzère lors de Galles-Angleterre - AFP

Si les joueurs du XV de la Rose et leur entraîneur Eddie Jones n’ont pas contesté les décisions de l’arbitre français Pascal Gaüzère après leur défaite face au pays de Galles (40-24), ce n’est pas le cas de grandes figures du rugby anglais.

Une fois n’est pas coutume, l’Angleterre passe complètement au travers de son Tournoi. Après avoir chuté à domicile face à l’Ecosse (6-11), le XV de la Rose a subi un deuxième revers face au pays de Galles (40-24) samedi au Millenium Stadium de Cardiff. Une défaite marquée par deux essais gallois contestés, à chaud, notamment par le capitaine Owen Farrell. Ces deux décisions controversées ont été prises par l'arbitre français Pascal Gaüzère. La première fait suite à une pénalité après laquelle il avait demandé à Farrell, qui ne s'était pas dégagé assez rapidement de la zone de plaquage, de parler à son équipe pour lui dire d'être plus disciplinée. Avant même que l'équipe anglaise ne se soit replacée, Pascal Gaüzère avait laissé Dan Biggar taper au pied pour son ailier Josh Adams qui avait réceptionné la balle tout près de la ligne d'en-but. Quant au 2eme essai gallois signé Liam Williams, il semblait entaché d'un en-avant de Louis Rees-Zammit, avant sa validation par l'arbitrage vidéo.

Woodward : "C’était tellement amateur"

Après le coup de sifflet final, ni les joueurs, ni Eddie Jones n’ont souhaité créer la polémique et critiquer les décisions de l’arbitre français : "C'est comme ça et c'est tout. On ne peut pas débattre avec les arbitres. Le résultat est là, on va l'accepter", a commenté sobrement Eddie Jones. Moins fair-play, les grands acteurs du rugby anglais ont été très critique à l'égard de Pascal Gaüzère. S’il reconnaît la supériorité des Gallois sur ce match, Clive Woodward, le sélectionneur du XV anglais sacré champion du monde en 2003, s’est dit "choqué" par ses décisions en première période. Dans les colonnes du Daily Mail, l’ancien boss du XV de la Rose dénonce "la trop grande influence" du corps arbitral sur le jeu et pointe des "erreurs choquantes." "C’était le plus grand match du monde samedi, et il était censé être arbitré par l’un des meilleurs arbitres du monde. (…) C’était tellement amateur."

Martin Johnson "sans voix"

Tout aussi critique, l’ancien capitaine Martin Johnson a exprimé lui aussi sa colère contre l’arbitre français : "Je suis sans voix, c'est un arbitrage épouvantable, a-t-il déclaré sur la télé anglaise après le premier essai gallois. Les ailiers sont venus dans les 30 mètres pour discuter et l’arbitre leur a donné deux secondes pour revenir." Les Anglais et tous leurs supporters tenteront de retrouver le sourire lors de la 4eme journée du Tournoi, le 16 mars, face à l'équipe de France.

AB