RMC Sport

XV de France: la tête déjà à l'Ecosse pour les Bleus

Le XV de France a savouré sa victoire ce samedi face au pays de Galles (32-30), acquise en toute fin de match. Mais dès les premières prises de parole, les Bleus se sont rapidement tournés vers le match de l'Ecosse, vendredi prochain, dans l'espoir de remporter ce Tournoi des VI Nations.

Onze ans après sa dernière victoire finale dans le Tournoi des VI Nations, le XV de France peut à nouveau être sacré vendredi prochain. Pour cela, il faudra impérativement battre l'Ecosse par 21 points, en prenant le bonus offensif. Malgré la victoire renversante ce samedi au stade de France face au pays de Galles (32-30), le match face au XV du Chardon semblait déjà dans toutes les têtes.

Auteur de l'avant-dernier essai à la 77e minute, Charles Ollivon savourait la victoire face aux Gallois mais se projetait déjà après la partie. "Il a fallu chercher ces deux essais au mental en fin de match alors qu'on était à 14. La bascule ne va pas être compliquée, il nous reste six jours à vivre ensemble, a déjà averti le capitaine tricolore. On a toujours un trophée à aller chercher. C'est important de savourer mais on a déjà le match de vendredi face à l'Ecosse en tête. Tout le monde va dans la même direction."

"Quelque chose de fabuleux qui peut nous attendre"

Le staff de Fabien Galthié devra à nouveau mobiliser tout son groupe pour cette dernière échéance. Le banc des Bleus a permis ce samedi de faire la différence. Entré en jeu à la 51e minute, Anthony Jelonch a apporté sa puissance au poste de troisième-ligne pour contribuer à la victoire.

"Ce sera dur parce que l'Ecosse a fait un gros tournoi, Il va falloir qu'on mette les bouchées doubles pour aller chercher un truc grand, a lancé le joueur de Castres. L'exploit n'arrive pas comme ça, il va falloir regarder les failles de l'Ecosse et les exploiter au maximum (...) Mais il va falloir qu'on se dise que ça peut être encore plus beau la semaine prochaine."

Le XV de France retrouvera le Stade de France ce vendredi pour écrire une nouvelle page de son histoire. Deuxième l'an passé des VI Nations pour la première du mandat Galthié, l'équipe de France a maintenant l'occasion de confirmer son nouveau statut.

"Il y a quelque chose de fabuleux qui peut nous attendre. On va préparer ce match comme on l'a toujours fait avec beaucoup de sérieux et de détermination, a promis le centre Arthur Vincent. C'est un gros challenge qui nous attend, on va être tous excités mais on va tous rebasculer pour réussir ce challenge."

GL avec JFP et WT