RMC Sport

XV de France: les explications de Di Meco sur l'incident avec Laporte dans le Super Moscato Show

Parti du Super Moscato Show vendredi, après que Bernard Laporte se soit emporté contre lui, Eric Di Meco a expliqué sa réaction ce lundi dans l’émission.

"Je ne pensais pas que cet épisode allait générer autant de réactions." De retour dans le Super Moscato Show, sur RMC, quatre jours après avoir soudainement quitté notre antenne, Eric Di Meco s’est dit surpris du soutien qu’il a reçu de la part des auditeurs, suite à son accrochage avec le président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, venu s’expliquer la semaine passée, dans un contexte de tension extrême autour des responsabilités dans l'apparition du cluster du XV de France.

Coupé par l’ancien joueur de l’OM, alors qu’il déroulait un argumentaire pour le moins déroutant, Laporte avait lancé: "D’abord tu te tais, toi, Eric ! Je finis de parler !" "Bon ben alors, je m’en vais, je te laisse", avait répondu Eric Di Meco, presque du tac au tac. "Je suis parti de l'antenne parce que je pense que c’était mieux pour l’interview", a-t-il expliqué ce lundi. J’ai pensé, quand il y a eu cet incident, que si je restais à l’antenne, ç’aurait été tendu."

Di Meco: " Je considère qu’il m’a manqué de respect"

Plusieurs auditeurs se sont émus sur Twitter après l'émission. "Je n'ai besoin ni de Denis, ni de Vincent pour me défendre, a assuré Di Meco. Si j'avais voulu me défendre, je l’aurais fait directement à l’antenne. De suite après l'émission, voire pendant l'émission, j’ai reçu des textos de soutien de Denis et Vincent qui ne cautionnent pas ce qu’il s’est passé. Ce qu’il s’est passé avec Bernard, c’est mon problème. Je considère qu’il m’a manqué de respect. Je suis parti vendredi, c’est un problème entre moi et mon ego. Il y a des choses plus graves dans la vie."

Charvet: "J’étais absolument gêné"

Denis Charvet a confirmé les dires de son camarade, et en a profité pour expliquer son silence: "Je n’ai pas réagi parce que je connais très bien Bernard, et que ça m’a gêné. J’étais absolument gêné, ça m’a presque fait froid dans le dos. Si j’avais répondu, on serait allé au clash. Et c’est pour ça que je n’ai pas répondu. En aucun cas, je ne cautionne ce qu’a dit Bernard, et je lui ai même dit. J’ai envoyé tout de suite un texto à Eric pour presque m’excuser."

QM