RMC Sport

XV de France: "On est encore dans la course", le message d'espoir d'Ollivon après le Crunch

Après la défaite cruelle du XV de France ce samedi en Angleterre, Charles Ollivon a tenu un discours positif. Le capitaine des Bleus est fier du courage affiché par ses coéquipiers et pense encore à la victoire finale.

Le Grand Chelem s'est envolé, mais les espoirs de victoire finale dans le Tournoi des VI Nations sont toujours permis. Ce samedi, le XV de France s'est incliné en toute fin de match contre les Anglais (23-20). Une défaite cruelle qui n'a pas empêché le capitaine des Bleus, Charles Ollivon, de tenir un discours positif à la fin de la rencontre.

"On a fait une bonne première mi-temps, on était bien dans le rythme. En fin de match, on fait quelques erreurs", a réagi le Toulonnais au micro de France 2. "Il y a eu beaucoup de courage aujourd’hui, ce sont des matchs qui nous font grandir. On pense déjà aux deux derniers matchs. J'ai envie de dire qu'on est encore dans la course."

Les Bleus face au défi gallois

Son sélectionneur, Fabien Galthié, estime lui aussi que les Bleus ont fait "un gros match". Même si la rencontre leur a échappé dans les ultimes instants. "Ils ont fini plus fort. Ils ont réussi à occuper le terrain plus que nous en fin de match. Le ballon porté à la fin (sur l'essai anglais), c’est bien joué", a-t-il estimé sur France 2.

"En deuxième mi-temps on a perdu le contrôle du match, notamment sur la fin où ils nous ont mis sous pression. On a tenu la ligne jusqu'à ce qu'Itoje marque. Ils ont réussi à occuper le terrain plus que nous. On a pas réussi à rentrer dans leur camp. (...) L'équipe a fait un gros match, on est devant à trois minutes de la fin mais ça ne suffit pas", a-t-il ajouté.

Pour rêver de victoire dans ce Tournoi, ce qui serait une grande première depuis 2010, les Bleus devront commencer par renverser les Gallois, invaincus (quatre victoires en quatre matchs) depuis le début de la compétition, samedi prochain (21h). Le XV du Poireau n'a fait qu'une bouchée de l'Italie cet après-midi (48-7) et sera en position de gagner le Grand Chelem contre les Bleus.

FG