RMC Sport

Tournoi des VI Nations: France-Ecosse pour le moment maintenu, décision dans les 48 heures

Le match entre la France et l’Ecosse, incertain en raison des cas de Covid-19 dans les rangs français, est pour le moment toujours maintenu à dimanche (16h). C’est la priorité du comité du Tournoi des VI Nations qui veut se donner 48 heures avant de trancher. Dans le cas d’un report, la rencontre pourrait être repoussée d’une semaine. Rien n’est encore tranché.

Le Stade de France pourra-t-il accueillir le match entre la France et l’Ecosse dimanche après-midi (16h) pour le compte de la 3eme journée du Tournoi des VI Nations? Le doute est plus que permis après les cinq nouveaux cas de Covid-19 chez les joueurs français (Cyril Baille, Peato Mauvaka, Romain Taofifenua, Brice Dulin et le capitaine Charles Ollivon ont été touchés après Antoine Dupont, Gabin Villière, Mohamed Haouas, Arthur Vincent et Julien Marchand ces derniers jours). Désormais, les Bleus comptent dix joueurs positifs et quatre membres du staff, dont le sélectionneur Fabien Galthié, sans compter les deux nouveaux cas suspicieux au sein de l’encadrement eux aussi placés à l’isolement.


L’incertitude plane donc sur la bonne tenue du match ce week-end, surtout que d’autres cas pourraient apparaître lors des prochains tests effectués dès ce lundi soir. "Un point sera fait sous 48 heures sachant que le comité des VI Nations privilégierait le fait de jouer dimanche dans la mesure du possible, selon une source proche du dossier. Si la situation empirait, on réfléchirait."

Avec alors la possibilité de reporter le match (plutôt que de l’annuler). Mais quand? Dans cette hypothèse, la rencontre pourrait être repoussée d’une semaine afin de respecter l’équité de la compétition. "Mais aujourd’hui, ce n’est pas le cas". L’idée serait de disputer ce match à "la date la plus proche". Mais avec ce variant anglais qui a frappé les Bleus, la durée d’incubation est forcément plus importante et la menace d’autant plus longue. Dans le scénario idéal, les Français reprendraient l’entraînement collectif mercredi selon la FFR. Tout dépendra, une fois encore, des prochains tests… S’ils sont satisfaisants, alors l’espoir de jouer ce week-end resterait imaginable. "On se donne un peu de temps", selon l’organisateur de la compétition qui va prochainement publier un communiqué pour faire un point sur le sujet.

Jean-François Paturaud