RMC Sport

XV de France : avec Michalak et Tillous-Borde contre l'Angleterre

-

- - AFP

Comme convenu, Philippe Saint-André a dévoilé ce jeudi un XV de départ largement remodelé en vue du second match contre l’Angleterre, samedi. Seuls Maestri, Picamoles et Spedding conservent leurs places.

Philippe Saint-André s’est tenu à son tableau de route. Samedi contre l’Angleterre, le sélectionneur procèdera à une ultime revue d’effectif avant d’arrêter les noms des 31 joueurs qui participeront à la Coupe du monde. Résultat, entre le premier et le second match contre le XV de la Rose, douze changements dans le XV de départ. Trois joueurs conservent leur place depuis la défaite à Twickenham (19-14) : Yoann Maestri, aligné en deuxième-ligne aux côtés du capitaine Pascal Papé, Louis Picamoles en troisième-ligne, et Scott Spedding à l’arrière.

Dulin pas dans le groupe

La titularisation de la recrue clermontoise laisse d’ailleurs à penser que Brice Dulin pourrait être l’un des grands perdants de cette préparation. En difficulté à l’aile à Twickenham samedi dernier, l’arrière du Racing 92 n’aura même pas l’occasion de se montrer à son poste de prédilection. Pour le reste, on notera la rotation effectuée en première-ligne avec les titularisations de Ben Arous, Guirado et Slimani. Une fois de plus, Atonio prendra place sur le banc et apportera sa puissance en fin de match au contraire de Chiocci, non retenu.

La 18e charnière de Saint-André 

Comme attendu, la charnière de Toulon (Tillous-Borde – Michalak) a été préférée à l’ancienne de Castres (Kockott – Talès), reléguée sur le banc. La dix-huitième charnière de l'ère PSA, avec un Frédéric Michalak buteur. Au total, avant l’annonce des 31 dimanche, tous les joueurs du XV de France auront joué à l’exception de leur capitaine Thierry Dusautoir, blessé.

Saint-André : « Ne tirez pas de conclusions hâtives »

« On est dans une logique d'équilibre en donnant du temps de jeu au plus grand nombre, a expliqué le sélectionneur des Bleus. Ceux qui ne sont pas titulaires ou ceux qui sont absents ne sont pas éliminés. Ne tirez pas de conclusions hâtives. On a un groupe homogène prêt à en découdre. Ce n'est pas une sanction sportive pour Brice Dulin. Scott Spedding a fait une bonne prestation. »

« Pascal Papé m'a rassuré, a aussi confié Philippe Saint-André. Il est en pleine forme, il s'entraîne depuis quinze jours. Il a encore les jambes d'un jeune de 20 ans. Il est à 100% pour samedi soir. Si on veut faire une grosse Coupe du monde, il faudra un gros paquet d’avants. »

Le XV de départ : Ben Arous, Guirado, Slimani – Papé (cap), Maestri – Le Roux, Picamoles, Chouly – (m) Tillous-Borde, (o) Michalak – Huget, Bastareaud, Fofana, Nakaitaci – Spedding

Remplaçants : Kayser, Atonio, Debaty, Flanquart, Nyanga, Kockott, Talès, Fickou