RMC Sport
en direct

XV de France en direct: la compo face aux All Blacks avec le retour de Ntamack à l'ouverture

Fabien Galthié et Raphaël Ibanez

Fabien Galthié et Raphaël Ibanez - AFP

Deux jours avant le choc France-Nouvelle-Zélande (samedi, 21h), le staff tricolore annoncera ce jeudi le XV de départ des Bleus. Suivez la conférence de presse sur RMC Sport.

L'aspect spécial du match et son histoire

Ibanez: "On attend de cette équipe qu'elle fasse face, qu'elle se mette en face, avec ce que ça comporte de fierté, d'honneur, de ressources à aller puiser au fond de soi. Notre challenge a été qu'ils soient dans les meilleures conditions pour les aptitudes au combat."

Galthié: "C'est leur rendez-vous, leur histoire, ça leur appartient, ils feront ce qu'ils ont envie de faire pendant et après le haka, et pendant le match."

Galthié sur les changements

"Julien Marchand est absent, il fait partie de nos leaders, on a une pensée pour lui. Parfois les équipes bougent avec les blessures. Et depuis le début de notre mission, on cherche à être cohérents. Ces joueurs ne sont pas là par hasard. Nous sommes en marche et avançons ensemble. Cette composition ne tombe pas comme ça, on ne l'a pas décidée dans la demi-heure. C'est la meilleure équipe du moment, quelque chose de solide. Mais l'évolution va continuer, ce n'est pas une finalité."

Le rappel de la compo

Ibanez: "Quand on bat les Blacks, on devient un autre joueur"

"La nouvelle-Zélande reste une référence mondiale. France-All Blacks, c'est ouvrir un livre d'Histoire, cela donne un relief particulier. Est-ce significatif en novembre 2021? Ce n'est que du bonheur mais est-ce significatif en novembre 2021 pour cette génération? Les affronter est une chose mais quand on les bat, on devient un autre joueur."

Galthié sur les deux revers des All Blacks et les atouts des Bleus

"Les deux adversaires qui les ont battus ont des profils différents. Le point commun, c'est qu'ils croyaient en eux, ils étaient déterminés et pensaient battre la Nouvelle-Zélande dès le coup d'envoi. Mais c'est du passé, notre challenge commence samedi soir. On verra ce qu'on sera capables de mettre en face. On a fait la meilleure préparation possible pour samedi, on arrive prêts."

Galthié sur Danty

"Il nous a rejoints à l'Automn Cup, il a été très performant dans cette compétition, bien qu'il ait été embêté par des problèmes de genou. Il s'est fait nettoyer le genou à la rentrée, après la tournée d'Australie. Il a répondu présent à 200%, c'est un joueur altruiste, très bon en défense, très fort au sol. Il n'est plus embêté par son genou, il est à 200% capable d'affronter l'adversaire."

Galthié sur le choix Atonio

"Atonio est un joueur qui nous apporte beaucoup de sécurité, de force dans les phases statiques. Il y a 10-15 mêlées par match... il a son rôle à jouer avec ses spécificités. C'est un immense joueur avec des capacités de mains, de l'expérience. Quand il est quelque part, il compte. On essaie de trouver l'équipe performante et forte."

Galthié sur Woki

"C'est l'équipe la meilleure du moment et Woki l'est à ce poste à l'instant T, avec cette capacité de déplacement, de puissance, dans l'aérien. Il a performé jusqu'à présent."

Galthié sur l'aspect 'match spécial'

"Tous les matchs sont capitaux. Il n'y a pas un match qui n'est pas capital ou charnière. Quand on connait la qualité de l'adversaire, ce match a du relief."

Galthié sur la Nouvelle-Zélande, battue par l'Irlande

"Il faut rendre hommage aux Irlandais, qui ont fait un grand match, les Blacks aussi. Nous sommes la France, nous avons notre histoire à vivre. Samedi, ce sera notre rendez-vous et l'adversaire qui se présente n'est pas le même."

Galthié sur la troisième ligne

"Il me semble qu'on a le bon équilibre dans l'aérien. On a des joueurs de caractère et d'expérience, collectivement ils ont beaucoup joué ensemble et de grands matchs. C'est la troisième ligne qui nous semble la plus performante à ce moment."

Sur l'absence de Jalibert

"Nous avons eu la chance d'avoir deux test-matchs pour tester l'association en faisant glisser Romain en 12. Nous avons choisi, après une dizaine d'entraînements et deux test-matchs, de modifier notre composition d'équipe avec Ntamack en 10 et associer Danty et Fickou au centre. Les raisons? C'est un objectif de reperformance. L'expérience collective est importante. On a pu associer Romain et Matthieu mais aussi Gaêl Fickou et Jonathan Danty qui ont joué trois ans ensemble au Stade Français, ils ont une expérience collective comme Antoine Dopont avec Romain Ntamack dans leur club (Toulouse). C'est un choix de performance plutôt qu'un choix par défaut."

La compo des Bleus face à la Nouvelle-Zélande avec Ntamack de retour à l'ouverture

Le staff du XV de France vient de dévoiler la composition de l'équipe qui affrontera la Nouvelle-Zélande, samedi (21h) au Stade de France. Exilé au centre lors des deux premiers tests face à l'Argentine et la Géorgie, Romain Ntamack retrouve sa place à l'ouverture. Matthieu Jalibert est, lui, remplaçant alors que Jonathan Danty prend place au centre.

La compo du XV de France face à la Nouvelle-Zélande:

Jaminet - Penaud, Fickou, Danty, Villière - (o) Ntamack, (m) Dupont (cap) - Alldritt, Jelonch, Cros – Willemse, Woki - Atonio, Mauvaka, Baille

Remplaçants: Barlot, Gros, Bamba, Taofifenua, Flament, Cretin, Lucu, Jalibert

La compo probable

Si le XV de départ ne sera officiellement connu qu'à midi, le staff des Bleus devrait donner les clés du jeu à la charnière toulousaine Romain Ntamack-Antoine Dupont. Woki et Willemse pourraient être associés en deuxième ligne, avec Uini Atonio au poste de pilier droit, Peato Mauvaka au talon ainsi que Grégory Alldritt en numéro 8.

La compo probable du XV de France : Jaminet - Penaud, Danty, Fickou, Villière - (o) Ntamack, (m) Dupont (cap) - Jelonch, Alldritt, Cros - Willemse, Woki - Atonio, Mauvaka, Baille.

Les Bleus au pied d'une montagne

Après avoir dominé l'Argentine (29-20) et la Géorgie (41-15) lors des deux premiers matchs de novembre, les Bleus vont cette fois défier la meilleure équipe de la planète, et devront hausser leur niveau de jeu pour réussir l'exploit. Une mission impossible? Pas forcément. En sortant un énorme match le week-end dernier, l'Irlande a battu la Nouvelle-Zélande (29-20) à Dublin.

J-2 avant le choc !

Bonjour à tous, bienvenue sur RMC pour suivre l'annonce de la composition du XV de France, qui défiera samedi soir les All Blacks au Stade de France (21h).

Le sélectionneur Fabien Galthié et le manager général Raphaël Ibanez s'exprimeront à partir de 12h, depuis Marcoussis.

RMC Sport