RMC Sport

XV de France: le staff a mis en garde Jalibert après "l'incident" en Top 14

Nommé titulaire face à l'Ecosse dimanche (16h15), Matthieu Jalibert a dû s'expliquer avec le staff du XV de France après son chambrage en Top 14 la semaine dernière.

Avec le forfait de Romain Ntamack, la titularisation de Matthieu Jalibert à l'ouverture était annoncée pour le déplacement du XV de France en Ecosse, ce dimanche (16h15), dans le cadre de l'Autumn Nations Cup. Fabien Galthié l'a officialisée ce vendredi en dévoilant le XV de départ. Le joueur de l'Union Bordeaux-Bègles fêtera donc sa cinquième sélection, la deuxième comme titulaire, huit mois après une dernière apparition compliquée avec les Bleus... en Ecosse.

Mais son grand retour avec le maillot frappé du coq s'accompagne d'un début de polémique. La semaine dernière, le jeune ouvreur s'est retrouvé au coeur des critiques pour avoir ouvertement chambré le joueur castrais Julien Dumora, après l'essai de la gagne inscrit par son équipe dans les arrêts de jeu du match à Castres (29-30, 9e journée de Top 14). Il avait bondi du banc de touche, où il avait pris place après son remplacement, pour bousculer son adversaire et rejoindre ses coéquipiers, provoquant une bagarre générale. 

-
- © -

Ollivon et les joueurs ont discuté du problème

De nombreux anciens joueurs s'en étaient offusqués, tout comme Mourad Boudjellal, ancien président de Toulon. L'accrochage a même fait l'objet d'un rappel à l'ordre de la part du staff du XV de France. "Nous observons avec beaucoup d'attention les matchs et les comportements des joueurs internationaux, a déclaré Raphaël Ibanez, manager du XV de France. La situation ne nous pas a laissés indifférents, nous avons évoqué le sujet avec lui très rapidement en début de semaine. Nous attendons de Matthieu un super comportement avec ses coéquipiers pour être performants face à l'Ecosse."

Fabien Galthié en a, lui, tiré du positif. "Ce qu'on a aimé dans cette expérience, c'est la réaction de ses partenaires et de Charles Ollivon (capitaine des Bleus) qui se sont sentis concernés par sa réaction, a confié le sélectionneur. C'est une preuve d'une grande maturité et d'une grande responsabilité. Nous sommes exposés et nous l'assumons. Nous avons aussi parfois le droit à des fragilités et des faiblesses. Nous devons aussi apprendre de nos aventures et de nos erreurs. Ça a été un sujet traité par l'ensemble de l'équipe."

"Cet incident s'est avéré très utile"

"Cet incident s'est avéré très utile pour renforcer l'exigence et le sentiment d'appartenance au groupe France, a souligné Ibanez. C'était une super occasion de rappeler cette chance et ce privilège de jouer pour le XV de France."

NC avec Jean-François Paturaud