RMC Sport

XV de France : Les échos du 4 août

-

- - AFP

A un mois et demi de la Coupe du monde, le XV de France poursuit sa préparation à Marcoussis. RMC Sport vous propose de suivre les entraînements des Bleus au plus près.

Les Bleus avec le GIGN

Si la journée de lundi était off pour les médias, les Bleus n’étaient pas vraiment au repos. La matinée était consacrée à une rencontre avec le GIGN. Toujours divisés par groupes, les joueurs de l’équipe de France ont effectué plusieurs activités très intenses, aussi bien physiquement qu’émotionnellement. Un saut à la corde de 30m, du tir au fusil à pompe, un exercice d’extraction d’otage. Les 36 Tricolores ont particulièrement apprécié cette activité extra-rugby. Fulgence Ouedraogo a notamment surmonté ses vertiges. En revanche, ni Picamoles, ni Nyanga ne voient dans le GIGN une idée de reconversion. L’après-midi, après un repas bien mérité, les Bleus étaient au repos. Seule contrainte : ils devaient être de retour au CNR avant 19h. Brice Dulin, qui habite pourtant en banlieue parisienne, n’a même pas profité son après-midi pour faire un saut chez lui. « Trop court », selon l’arrière du XV de France.

Papé toujours à l’arrêt

Touché à la cuisse il y a presque dix jours lors du stage à Tignes, Pascal Papé n’a toujours pas repris l’entraînement collectif. Si le deuxième-ligne des Bleus réalise quelques exercices de musculation, notamment du haut du corps, il n’a pas participé à l’entraînement rugby ce mardi. Papé est resté sur le bord du terrain, en tenue, mais il n’a pas touché le ballon.

Hand et rugby

Ce mardi matin, après une séance de musculation, les joueurs de l’équipe de France étaient sur le terrain d’honneur du CNR pour une séance rugby. Après un léger échauffement, matérialisé par un exercice de passes avec un ballon de handball, les Bleus ont répété leurs gammes sous les ordres de Philippe Saint-André. Tout partait d’une touche puis les Bleus balayaient le terrain à deux reprises avant de finir dans l’en-but. A noter que durant ces exercices de placements, Saint-André a tenté quelques expériences. Le troisième-ligne Bernard Le Roux a pris position en deuxième-ligne, l’habituel centre Wesley Fofana était positionné à l’aile et Noa Nakaitaci a été testé à l’arrière.

Blanco en observation

Ce mardi matin, Serge Blanco, en chemisette rose, était présent en bord de terrain à l’entraînement « rugby » d’une partie du groupe France à Marcoussis. Pendant que les Michalak, Bastareaud, Dusautoir et consorts s’échauffaient avec quelques exercices de technique individuelle, Serge Blanco s’entretenait avec le sélectionneur Philippe Saint-André. Et la discussion était plutôt active puisque les deux hommes faisaient plusieurs gestes avec les bras et les mains. De quoi discutaient-ils ? Mystère…

M.R. à Marcoussis