RMC Sport

XV de France: pour Laporte, les Bleus ont "la capacité" de gagner la Coupe du monde

Dans un entretien à France Télévisions, Bernard Laporte, le président de la Fédération française de rugby (FFR), a estimé possible un sacre du XV de France lors de la Coupe du monde 2023, à domicile. Il se réjouit aussi du renouveau de cette équipe, avec de jeunes joueurs déjà matures.

A la tête de la Fédération Française de rugby (FFR) depuis décembre 2016, Bernard Laporte était en poste lors de l'attribution pour la France de l'organisation de la Coupe du monde 2023. Depuis cette confirmation en 2017, le rugby français se prépare avec un objectif en tête: décrocher le titre suprême, ce qui serait le premier pour le XV de France, à la maison.

"Il faut être en pole position"

"Quand on a obtenu l'organisation de cette Coupe du monde, j'ai d'abord dit que c'était une aubaine considérable pour notre sport. Mais ce sera aussi une opportunité pour notre équipe de France d'aller chercher un titre mondial. Elle en a les capacités cette équipe, a jugé Bernard Laporte dans un entretien pour France Télévisions. Cela fait trop de Coupe du monde où on est derrière. Il faut être en pole position. Après, on sait que ça ne tient à rien un titre mondial."

Sélectionneur depuis 2020 du XV de France, Fabien Galthié dispose d'une génération prometteuse, incarnée notamment par Romain Ntamack et Antoine Dupont. Depuis le début de son mandat, l'équipe de France a terminé par deux fois à la deuxième place du Tournoi des VI Nations. Mais elle semble en progrès constant, avec un joli vivier à disposition. "Que ça soit la politique fédérale et la politique des clubs, qui fonctionne main dans la main et de plus en plus, cela fait qu'ensemble, on sort des joueurs meilleurs et plus jeunes, a expliqué Bernard Laporte, pour expliquer le renouveau des Bleus. C'est une certitude. Je suis convaincu que d'avoir supprimé le pôle France à Marcoussis et d'avoir laissé ces jeunes joueurs travailler avec des joueurs professionnels dans leur club, cela leur permet de progresser au contact des meilleurs. C'est une évidence. Je suis surpris de la maturité de ces jeunes."

En cette fin d'année, l'équipe de France aura trois test-matchs, avec des affrontements face à l'Argentine, la Géorgie et la Nouvelle-Zélande. "Je suis un technicien dans l'âme. Les objectifs, je ne les fixe pas, je n'ai même pas besoin de les donner. il y a un staff qui veut tout gagner, comme moi lorsque j'étais entraîneur, a savouré Laporte. Ce n'est pas un président qui va imposer quoi que ce soit. Et avec des joueurs qui veulent tout gagner. L'équipe de France est à un niveau très élevé désormais."

GL