RMC Sport

Il porte un maillot de Kaepernick, deux joueurs de NFL lui achètent une Xbox

Jaden Watts s'est vu acheter une Xbox par deux footballeurs américains.

Jaden Watts s'est vu acheter une Xbox par deux footballeurs américains. - capture d'écran washingtonpost.com

Keith Marshall et Rob Kelley, deux joueurs de NFL, ont acheté une Xbox à un jeune garçon d'origine afro-américaine qui portait le maillot de Colin Kaepernick, symbole de la lutte anti-Trump.

En période de crise sociale, tous les symboles sont forts aux Etats-Unis, même ceux qui semblent anodins.

A lire aussi >> USA: Donald Trump a remis la haine raciale "à la mode" dénonce LeBron James

C'est le Washington Post qui raconte cette histoire. Lundi, dans la capitale des Etats-Unis, un enfant d'origine afro-américaine nommé Jaden Watts, se dirige dans une boutique de jeux vidéo avec le maillot de Colin Kaepernick, joueur de fooballeur américain qui a initié le mouvement de protestation  pendant l'hymne national contre les violences policières envers les Afro-Américains. Un mouvement qui déclenche la fureur de Donald Trump week-end après week-end.

Kaepernick, symbole anti-Trump

Keith Marshall et Rob Kelley, deux joueurs de football américain des Washington Redskins, l'équipe locale, qui étaient présents dans la boutique, l'ont vu et ont tout simplement décidé d'acheter une Xbox One au jeune garçon. Pourquoi un tel geste? La semaine dernière, Donald Trump avait insulté les joueurs de NFL qui luttaient contre les inégalités raciales en s'agenouillant pendant l'hymne américain.

A lire aussi >> VIDEO. LeBron James défie Donald Trump et vole au secours de Steph Curry

Depuis les tensions n'ont jamais été aussi fortes entre les sportifs et le président des Etats-Unis, et Kaepernick est devenu l'un des symboles de ceux qui s'opposent à Trump.

Ironie de l'histoire, Kaepernick n'a pas retrouvé de travail en NFL et ne participent donc pas aux mouvements de protestation avant les matchs puisqu'il n'est plus sur le terrain. 

VIDEO. NFL – De vives tensions entre Trump et les joueurs

AG