RMC Sport

Boxe: Fury voudrait combattre en février ou en mars (mais n'a pas encore d'adversaire)

Selon un promoteur britannique, qui a parlé avec Tyson Fury le week-end dernier, le champion du monde WBC des lourds a envie de combattre début 2022, en février ou mars. Mais il lui faut trouver un adversaire.

La victoire contre Deontay Wilder à Las Vegas début octobre a été bien arrosée, l'opération des coudes s'est bien passée, ce qui veut dire que Tyson Fury est prêt. Prêt à renfiler les gants, pour nourrir un peu plus sa légende. Selon le promoteur anglais Ben Shalom, qui a croisé samedi soir le Gypsy King (33 ans, 31 victoires, 1 nul) lors d'un combat de son cousin Hosea Burton, Fury voudrait ainsi combattre dès le début de l'année 2022.

"Il m'a dit qu'il combattra assurément en février ou en mars, mais il ne sait pas contre qui", a confié Shalom à Sky Sports.

Whyte, Joyce, ou un autre?

Alors que sa trilogie contre Wilder est terminée, qu'Anthony Joshua a activé sa clause de revanche contre Oleksandr Usyk, et que la WBC - dont il détient la ceinture des lourds - n'a pas jugé nécessaire d'annoncer Dillian Whyte comme challenger obligatoire, Tyson Fury n'a en effet aucun adversaire à l'heure actuelle. "C'est entre ses mains, a complété Shalom. Mais il veut absolument que ce soit en février ou en mars, que ce soit contre Dillian ou un autre. Il est catégorique sur ce point-là."

Malgré les coups de pression de Dillian Whyte (33 ans, 28 victoires, 2 défaites), le promoteur de Fury, Bob Arum, a dernièrement évoqué un autre adversaire potentiel, lui aussi britannique: Joe Joyce (36 ans, 13 victoires). "Ce qui est très important, c'est qu'après ses cinq derniers combats aux Etats-Unis, Tyson revienne au Royaume-Uni", avait-il ajouté.

C.C.