RMC Sport

Boxe: le père de Joshua a failli frapper le promoteur de son fils après la défaite contre Ruiz

Une semaine après la défaite surprise d'Anthony Joshua contre Andy Ruiz, le promoteur Eddie Hearn a raconté que le père du boxeur britannique avait voulu l'attraper sur le ring, tellement il était en colère.

C'est une scène que seuls les observateurs les plus fins ont remarquée. Quelques secondes après la surprenante défaite d'Anthony Joshua contre Andy Ruiz au Madison Square Garden le 2 juin dernier, alors que tout le monde se ruait sur le ring, le père du boxeur britannique, tout juste déchu de ses ceintures de champion du monde, était apparu au second plan. L'homme, fou de rage, semblait invectiver le promoteur Eddie Hearn, qui gère la carrière de son fils.

Une semaine après cette folle soirée, Hearn est revenu sur cet incident dans une interview à iFL TV. Et confirme qu'il a eu chaud. "Il était à deux doigts de m'attraper, explique-t-il. Et moi je me disais 'allons parler' parce que je ne voulais pas d'une telle scène sur le ring."

AJ a dû calmer son père

Pour justifier la colère de Robert Joshua, les rumeurs évoquaient deux pistes: une crise d'angoisse d'Anthony dans le vestiaire juste avant le combat, et une blessure enregistrée quelques jours plus tôt à cause d'un sparring-partner un peu trop violent. Quoi qu'il en soit, le père du poids lourd aurait voulu que le match soit reporté, voire annulé.

Mais Hearn a catégoriquement démenti. "Il en voulait à tout le monde, à propos de tout, assure le promoteur. Il a dit qu'il n'était pas satisfait de la maison, de son agencement, de l'arbitre, et de plein de choses encore..."

Il a donc fallu l'intervention du fiston, tout juste battu, pour apaiser les tensions. "Quand j'ai tourné le dos, il a recommencé à crier, détaille Hearn. Alors Josh est allé le voir et lui a dit: 'Papa, c'est moi, j'ai perdu, ce n'est de la faute de personne d'autre.' Et ça s'est fini ainsi." 

CC