RMC Sport

Boxe: Ruiz s'est fait peur mais ne rate pas son retour face à Arreola

Malmené en début de combat, Andy Ruiz Jr, ex-tombeur d'Anthony Joshua, a battu Chris Arreola à l'unanimité des juges dans la nuit de samedi à dimanche à Carson en Californie (Etats-Unis). Pour son retour dans le ring après presque 17 mois d'absence, l'ancien champion unifié des lourds s'est montré assez convaicant.

Andy Ruiz Jr n'avait pas menti en affirmant à qui voulait bien le croire qu'il avait "tué l’ancien Andy" et était "revenu à la vie avec le nouvel Andy". Près de 17 mois après la perte des titres WBO, WBA et IBF des poids lourds face à Anthony Joshua en décembre 2019, Andy Ruiz Jr a signé un joli retour dans le ring face à Chris Arreola ce samedi à Carson en Californie. Mais le premier champion du monde de la catégorie reine d'ascendance mexicaine s'est fait peur dans les premières minutes.

"Il a failli choquer la planète boxe sur ce deuxième round Arreola s'il avait terminé Andy Ruiz", s'est enthousiasmé Ali Hallab qui commentait ce combat entre Andy Ruiz Jr et Chris Arreola sur RMC Sport 1. Mais contrairement à la fabuleuse et surpenante victoire du "Destroyer" contre Anthony Joshua en juin 2019, Chris Arreola a laissé passer sa chance.

Compté lors du deuxième round sur une droite plongeante, pour la deuxième fois de sa carrière, Andy Ruiz Jr a fini par l'emporter sur décision unanimes des juges (118-109, 118-109 et 117-110) au terme de 12 reprises de belle facture entre les deux rivaux et porté son bilan chez les pros à 34 victoires (22 avant la limite) pour 2 défaites.

Ruiz a su patienter et construire une victoire sérieuse

Après s'être laissé griser par la célébrité et le succès entre ses deux combats face à "AJ", l'Américano-mexicain de 31 ans en a bavé pour retrouver son meilleur niveau. Et l'ex-champion a bien failli se faire surprendre à cause d'un trop plein d'envie. Très mobile et aggressif, Andy Ruiz Jr s'est rué en attaque. En face, Chris Arreola a contré à la perfection et fait fléchir son cadet.

"The Nightmare" n'a en revanche pas réussi à bonifier son excellent début de combat. Petit à petit, Andy Ruiz Jr a mis en place sa boxe et appliqué à merveille les conseils d'Eddy Reynoso, par ailleurs coach de Canelo Alvarez. Un peu moins offensif, plus efficace (161 coups ont fait mouche contre 109 pour Arreola), le tombeur d'Anthony Joshua a ensuite fait preuve d'une belle vista et a réussi à toucher grâce à plusieurs enchaînements direct du droite-crochet gauche.

Après avoir repris l'ascendant sur le vétéran de 40 ans, Andy Ruiz Jr n'a plus été inquiété. Visiblement diminué après un coup reçu à l'épaule gauche, Chris Arreola n'a plus réussi à se montrer dangereux et l'ancien champion unifié a tranquillement bouclé ce combat de reprise.

"Chris avait tout. C'est un vétéran et un puncher dur au mal, a lancé Andy Ruiz Jr après sa belle victoire. J'ai fait ce que je devais faire, et j'ai remporté la victoire. Rappelez-vous, j’étais au plus bas, et j’ai dû revenir. Dieu merci, j'ai obtenu obtenu cette victoire et maintenant on passe à la suite."

Wilder, Ortiz ou une revanche contre Arreloa?

Et maintenant pour Andy Ruiz? Le vainqueur des deux combats potentiels entre Tyson Fury et Anthony Joshua devrait ensuite défendre ses titres face à Oleksandr Usyk, challenger officiel de la WBO et challenger prioritaire.

Andy Ruiz Jr pourrait alors s'offir un duel de prestige face à Deontay Wilder, géré par le même promoteur que lui. Autre possibilité pour l'Américano-mexicain, toujours via PBC Boxing, un combat face à l'expérimenté cubain Luiz Ortiz (42 ans) et ses 32 victoires en 36 combats (4 défaites et 2 no-contests). A moins qu'il ne décide de porusuivre sa reconquête face à Chris Arreola.

"Je lui tire mon chapeau mais je m'impose et c'est l'essentiel", a ensuite analysé le vainqueur du jour. Avant de proposer une revanche à Chris Arreola: "Je suis même prêt à lui redonner sa chance."

Après sa descente aux Enfers, Andy Ruiz Jr compte bien retrouver le Paradis et les sommets de la catégorie poids lourds. Ce week-end, l'ancien champion s'est montré convaincant. Reste désormais à enchaîner.

JGL