RMC Sport

UFC: les raisons de douter de la retraite de McGregor

Star de l'UFC, Conor McGregor a annoncé sa retraite sur les réseaux sociaux. Mais l'Irlandais est-il vraiment sérieux, alors qu'il avait déjà annoncé sa fin de carrière en 2016 avant de se rétracter.

Faut-il croire Conor McGregor? Le combattant irlandais de 30 ans a pris tout le monde par surprise en annonçant sa retraite sur les réseaux sociaux dans la nuit de lundi à mardi. Ancien champion dans les catégories poids légers et poids plumes de l'UFC, la principale ligue de Mixed Martial Arts, il laisse plusieurs raisons de douter de sa fin de carrière. 

Des négociations annoncées 

Le timing de l'annonce est étrange. McGregor n'a plus combattu depuis sa défaite contre Khabib Nurmagomedov. L'Irlandais est suspendu jusqu'au 6 avril à cause de la bagarre ayant suivi le combat. Invité du Tonight Show quelques heures avant, il a annoncé des négociations en cours pour un combat en juillet, pressenti face à Donald Cerrone: "On verra ce qu'il se passe. Beaucoup de politique là-dedans. Le combat est un milieu fou, mais je suis en forme et prêt".

Des négociations qui coinçaient récemment autour de la place de son combat dans le programme de la soirée, en lien direct avec sa rémunération. "Vous pouvez me mettre en premier combat, je veux juste la part qui me revient de droit", avait déclaré McGregor la semaine dernière, lors d'une séance de questions-réponses à ses fans. Cette retraite pourrait donc être un moyen de pression sur les organisateurs de l'UFC pour obtenir un plus gros chèque ou une part de la société, qu'il réclame depuis plusieurs années.

Le précédent de 2016

Si ce procédé vient à l'esprit, c'est tout simplement parce que McGregor y a déjà eu recours. En avril 2016, il négocie son combat de revanche contre Nate Diaz après avoir été battu par l'Américain. En désaccord, il refuse de participer à la promotion de l'événement et annonce sa retraite sur Twitter, déjà. Il revient sur ses propos deux jours plus tard. Le combat est finalement reprogrammé en août et McGregor bat Diaz quatre mois après sa prétendue fin de carrière. 

Cette retraite ne serait-elle qu'une lutte de pouvoir entre McGregor et l'UFC? "J'ai fait beaucoup, j'ai beaucoup combattu, a-t-il déclaré dans le Tonight Show. Je ne me suis jamais retiré d'un combat. Je suis passé par des blessures folles et des situations folles où beaucoup d'hommes auraient pris leurs jambes à leur cou. Je suis resté ferme et j'ai fait ma part pour cette compagnie." 

Des combats très attendus 

Mega-star de l'UFC malgré la perte de son titre en octobre, McGregor fait partie des combattants les plus attendus du circuit. Une revanche face à Nurmagomedov faisait rêver les fans, dont la plupart ne croit pas à son départ. Un troisième combat contre Nate Diaz était également évoqué et McGregor avait exprimé son intérêt lors du Tonight Show. 

Le président de l'UFC Dana White a réagi auprès d'ESPN. "Il a l'argent pour prendre sa retraite, a-t-il déclaré. Cela fait sens. A sa place, je prendrais aussi ma retraite. Il arrête de combattre, pas de travailler. Le whisky (McGregor a sa propre marque, ndlr) va le tenir occuper et je suis sûr qu'il a d'autres projets." Peut-être la réponse d'un bluffeur à un autre. 

Hugo Monier