RMC Sport

Coupe Davis - Noah: ''Je n’ai pas savonné la planche de Clément''

Yannick Noah

Yannick Noah - Jérôme Dominé/Abaca

Invité exceptionnel du Super Moscato Show ce jeudi, Yannick Noah est revenu sur sa nomination au poste de capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis. Celui qui a succédé à Arnaud Clément réfute l’idée d’avoir cherché à nuire à son prédécesseur, notamment lors des critiques qu’il avait émises après la finale perdue contre la Suisse.

Non, Yannick Noah n’a pas cherché à enfoncer Arnaud Clément après la sèche défaite de l’équipe de France contre la Suisse en finale de la Coupe Davis fin 2014. Invité à réagir sur l’état de ses relations avec son prédécesseur, le nouveau capitaine des Bleus assure n’avoir aucune animosité à son égard.

« Il y a deux ans, j’ai regardé la finale de la Coupe Davis contre la Suisse à la télé, raconte Yannick Noah au micro du Super Moscato Show. Je les ai vus entrer sur le terrain. Et par rapport aux comportements et aux attitudes, je me suis dit : ils ne sont pas prêts. Je pense vraiment qu’ils sont passés à côté. Sur ce match, on n’a rien vu, malgré le grand stade de Lille et tout. Tout le monde était là à cirer les pompes à Federer et Wawrinka. A l’arrivée, l’équipe de France n’a pas été prête. C’est mon sentiment et c’est ce que j’ai dit. »

« Je ne pensais pas du tout à lui »

« Après, Arnaud l’a pris pour lui, poursuit Noah. C’est son problème ! A un moment, il faut se dire les choses, c’est son problème. Il l’a pris pour lui alors que je ne pensais pas du tout à lui. J’ai juste dit que les joueurs n’étaient pas prêts. Là-dessus, Arnaud a réagi, Nolwenn (Leroy, sa compagne) aussi. Mais je ne lui ai pas savonné la planche. Je ne suis pas du tout fâché avec Arnaud. Il a appris du genre au lendemain qu’il était remplacé par moi. Forcément, il a été touché, parce que ça lui tenait à cœur et qu’il s’investissait. C’était dur. »