RMC Sport

Coupe Davis: la Guadeloupe pourrait renoncer à organiser France-Canada

Yannick Noah

Yannick Noah - AFP

Le nouveau président de la région Guadeloupe, Ary Chalus, a confirmé au micro de RMC Sport qu’une menace planait sur l’organisation par Baie-Mahault du premier tour de Coupe Davis entre la France et le Canada (4-6 mars). Un surcoût de 3 millions d’euros est à l’origine de ce retournement de situation.

Yannick Noah, nouveau capitaine de Coupe Davis, n’en a peut-être pas fini avec les soucis. Alors que certains de ses joueurs se tirent dans les pattes par médias interposés, le nouveau capitaine de l’équipe de France de Coupe Davis pourrait faire face à une embarrassante situation. Moins d’un mois après que la FFT a officialisé la Guadeloupe comme terre d’accueil du premier tour de Coupe Davis entre les Bleus et le Canada (du 4 au 6 mars au Vélodrome Amédée-Détraux de Baie-Mahault), la région menace de renoncer à organiser cet événement qui s’annonçait historique.

Révélée par la chaîne Guadeloupe Première, cette information a été confirmée ce vendredi au micro de RMC Sport par le nouveau président de région, Ary Chalus. Ce dernier estime que la Guadeloupe ne peut pas assumer un surcoût de 3 millions d’euros concernant l’organisation (mise en place des courts de tennis, réception des délégations…).

Chalus : « On prendra une décision définitive lundi »

« Ils (l’équipe dirigeante de son prédécesseur, Victorin Lurel) se sont engagés sur 1,5 millions d’euros répartis entre la Région et la Fédération française de tennis. Jusque-là, il n’y avait pas de problème. Mais on se rend compte qu’il y a 3 millions supplémentaires pour les travaux qui n’étaient pas prévu à l’origine. On est en train de faire le point avec les instances dirigeantes, les ministères des Sports et de l’Outre-Mer. On prendra une décision définitive lundi. »

Cette menace risque de gâcher le Noël de Jean Gachassin, président de la FFT, et surtout de Yannick Noah qui a grandement œuvré pour que les Antilles accueillent pour la première fois une rencontre de Coupe Davis.

A.B. avec B.G.