RMC Sport

Coupe Davis: Tsonga en veut à Clément et Mahut

Jo-Wilfried Tsonga et Nicolas Mahut

Jo-Wilfried Tsonga et Nicolas Mahut - AFP

Dans un entretien accordé à Tennis Magazine, Jo-Wilfried Tsonga est revenu sur la finale de la Coupe Davis perdue 2014 et l’élimination en quarts en 2015. Et le Manceau n’est pas tendre avec Arnaud Clément, l’ancien capitaine, ni avec son coéquipier Nicolas Mahut.

Jo-Wilfried Tsonga l’a encore mauvaise. Dans un entretien accordé à Tennis Magazine, le Manceau est revenu sur la finale de la Coupe Davis 2014 perdue face à la Suisse. Touché à un avant-bras, il avait perdu le 1er simple contre Stan Wawrinka avant de déclarer forfait pour son match du dimanche. Un choix dont Arnaud Clément porte selon lui la responsabilité.

« C’est plus le fait d’avoir un peu été traité de lâche, alors que s’il y a bien une personne qui n’est pas lâche c’est moi. J’aurais peut-être dû dire: "Je ne peux pas jouer", déclare Tsonga. Mais est-ce que j’ai le droit de dire ça ? Est-ce qu’on a le droit de s’écarter de soi-même d’une sélection nationale. » Et d’ajouter que si Yannick Noah avait été à la place d’Arnaud Clément, il ne « l'aurait pas sélectionné ».

Benneteau n'a pas apprécié 

Une sortie qui n’a pas franchement plu à Julien Benneteau, qui a tweeté vendredi soir : « Un joueur devenu capitaine s'est retiré de lui-même de la finale 2002 car blessé au poignet.... ». Une référence à la finale de la Coupe Davis (défaite 3-2 contre la Russie) pour laquelle Arnaud Clément avait déclaré forfait.

Tsonga : « Quand on joue un double aussi crucial, il faut savoir se porter tout seul »

Mais Tsonga ne s’est pas arrêté là puisqu’il est aussi revenu sur le double perdu cette année lors du quart de finale en Grande-Bretagne. Et là non plus le 10e joueur mondial n’a pas digéré d’avoir été accusé de ne pas avoir joué son rôle de leader auprès de Nicolas Mahut. « Pour le capitaine, et je dis bien pour le capitaine, ça ne veut pas dire que je partage cette décision, le meilleur joueur de double était Nicolas Mahut. (...) Pourquoi on me reproche à moi de ne pas avoir communiqué alors qu’une communication ça se fait à deux ? (...) En interne, on m’a reproché de ne pas être allé le chercher, de ne pas l’avoir "soulevé". Mais je crois que quand on joue un double aussi crucial, il faut savoir se porter tout seul. » Ambiance...