RMC Sport

Fondation, matchs d'exhibition... Federer reste flou sur son après-carrière

-

- - AFP

Que fera Roger Federer à l'issue de sa carrière? Interrogé par des journalistes à ce sujet, le Suisse de 37 ans ne semblait pas très avancé dans sa réflexion. Pour l'heure, il se "laisse les options ouvertes", y compris dans le monde du tennis.

"Je n'en suis pas encore à faire des plans". À 37 ans, Roger Federer semble être encore dans le flou concernant son après-carrière. Lors d'une conférence de presse, à l'occasion de sa qualification pour la finale du tournoi sur gazon de Halle (Allemagne), le tennisman suisse a expliqué ne pas avoir de plans sur le long terme et qu'il se contentait simplement de penser aux "six mois ou l'année à venir".

Priorité à la famille et à sa fondation

Sa forme physique est ainsi au centre de ses préoccupations actuelles. "Je ne veux plus me blesser. Le plus important, c'est la santé", a-t-il expliqué à l'approche du tournoi de Wimbledon, qui s'ouvre le 1er juillet et lui donnera la possibilité de décrocher un 21e titre en Grand Chelem.

Roger Federer s'est néanmoins laissé aller à un peu de prospective, expliquant accorder la "priorité" à sa famille et sa fondation portée sur l'accès à l'éducation pour les enfants pauvres. "Beaucoup d'options vont s'ouvrir après ma carrière, a-t-il ajouté. J'ai certains sponsors qui sont avec moi depuis très longtemps et qui seront encore avec moi après ma carrière".

Des matches d'exhibition?

À la retraite, l'ancien numéro un mondial compte bien "rester actif dans le tennis" à sa manière: "Si j'ai envie de jouer des matches d'exhibition de faible niveau, je verrai bien. Je laisse les options ouvertes".

Tout cela se fera en tout cas sans regrets, a-t-il assuré: "Ma carrière a été une bénédiction et une chance. Je ne ferais rien différemment, sauf les erreurs que j'ai faites lorsque j'étais jeune et que nous faisons tous. J'en suis maintenant à la fin. C'est passé très vite, et ça prouve que j'ai pris énormément de plaisir".

dossier :

Roger Federer

JA avec AFP