RMC Sport

ATP: Monfils, dernier Français en lice à Montréal, Mannarino et Gasquet éliminés

Gaël Monfils s'est qualifié, ce jeudi, pour les quarts de finale du Masters 1000 de Montréal, en sortant Hubert Hurkacz (6-4, 6-0). Il s'agit du dernier Français encore en lice, après les éliminations d'Adrian Mannarino et de Richard Gasquet.

Il reste le dernier espoir français. Ce jeudi, Gaël Monfils s'est qualifié pour les quarts de finale du Masters 1000 de Montréal. Le Parisien, 20e mondial, a battu facilement, en 1h09 de jeu, le Polonais Hubert Hurkacz, 42e mondial, 6-4, 6-0. Hurkacz avait créé la surprise en sortant la veille la tête de série n°4, Stefanos Tsitsipas. Cette fois, Monfils n'a pas montré de signe de fatigue sur le terrain, contrairement à la veille face au Biélorusse Ilya Ivashka.

"Aujourd'hui (jeudi), j'avais plus de jus, ça s'est vu. Mon objectif c'est de faire un maximum de matches pour retrouver une bonne caisse physique, là j'étais mieux sur mes appuis, j'étais mieux sur mes frappes", a déclaré le n°1 français, après sa victoire. "Même si je joue bien et que je suis en quart, et que c'est très bien, il faut continuer à pousser" pour être fin prêt pour l'US Open à la fin du mois. Au prochain tour, il affrontera l'Espagnol Roberto Bautista Agut, tête de série n°10, qui a éliminé jeudi soir Richard Gasquet, 66e mondial, sur le score de 7-5, 7-5.

Gasquet a rendu les armes

Le Biterrois, qui avait éliminé la veille le Japonais Kei Nishikori, 6e au classement ATP, a démarré le match en trombe en enlevant le premier service de l'Espagnol. Mais ce dernier a bien résisté et débreaké rapidement, puis profité de quelques erreurs chèrement payées par Gasquet. Bautista Agut a remporté le 1er set sur une faute directe du Français. Dès l'entame de la deuxième manche, Gasquet a cherché à provoquer son adversaire par des montées au filet accompagnées d'amorties audacieuses. Mais l'Espagnol n'a pas plié et maintenu son emprise sur la partie, remportée après 1h40 de combat, malgré trois balles de match sauvées par Gasquet.

Mannarino est tombé sur un os

Premier Tricolore à jouer de la journée, Adrian Mannarino, 69e mondial, a quant à lui été sorti, 6-2, 7-5, par l'Italien Fabio Fognini, tête de série n°7. Mannarino, 31 ans, s'était imposé la veille contre le Croate Borna Coric (14e joueur mondial) et au tour précédent contre le Kazakh Mikhail Kukushkin (44e). Mais il a fait face à un mur avec Fognini, vainqueur du tournoi de Monte Carlo en avril. L'Italien a imposé sa cadence tout au long du match: il a fait le break dès le 2e service de Mannarino et dès lors, il n'a plus relâché la pression. Le Français a enchaîné les fautes directes et n'a pas produit un jeu assez agressif pour inquiéter son adversaire qui a remporté la première manche avec aisance. Le deuxième set a démarré sur le même rythme: Fognini a fait le break à 2-1 en montant au filet avec succès. Mais le Français a débreaké immédiatement et s'est accroché. Il a sauvé une balle de match grâce à un ace. Mais le répit fut de courte durée et Fognini a remporté le match au bout de 1h46 de jeu. Au prochain tour, l'Italien affrontera le n°2 mondial, Rafael Nadal, tombeur jeudi de l'Argentin Guido Pella.

dossier :

Gaël Monfils

MM avec AFP