RMC Sport

Open d’Australie: Chardy et Tsonga prennent la porte

Les deux derniers Français engagés dans la compétition ce jeudi au deuxième tour de l’Open d’Australie. Jérémy Chardy a été battu en cinq sets par Alexander Zverev, tandis que Jo-Wilfried Tsonga a cédé en trois manches face à Novak Djokovic.

Pour l’un, la marche était trop haute après des mois sans jouer et un physique à refaire. Pour l’autre, la remontada était presque triomphante mais il a décliné au plus mauvais moment, lors du cinquième et ultime set. La conclusion pour les deux joueurs français: similaire, avec une élimination dès le deuxième tour de l’Open d’Australie.

S’il était loin de la finale disputée il y a 11 ans face à Novak Djokovic, loin de son niveau de l’époque aussi – et loin du quart de finale ensuite livrée deux ans plus tard -, Jo-Wilfried Tsonga a tenu à faire les choses dans les règles face au Serbe. Le Français, qui retrouve les joies de la compétition et d’un Grand Chelem après une année 2018 noyée par les blessures, avait peu de chances de l’emporter face à "Nolé". Pourtant, le Manceau s’est accroché comme il a pu, cédant en trois sets plutôt accrochés (6-3, 7-5, 6-4).

Chardy était trop court

Le plus accrocheur des Frenchies cet après-midi a été Jérémy Chardy. Quasiment éliminé après deux sets face à Alexander Zverev (7-6, 6-4), l’intéressé avait réussi la prouesse de recoller au score (7-5, 7-6). Mais la suite ne lui a pas été favorable. Emoussé par son marathon du premier tour (cinq sets, 4 heures de jeu), Chardy a accusé le coup physiquement et permis à l’Allemand, incapable de convertir une balle de match dans la 4e manche, de se sortir du piège. Le vainqueur du Masters aura un 3e tour plus confortable, avec le local de l’étape, Alex Bolt (155e mondial)… qui a sauvé quatre balles de match devant Gilles Simon.

RMC Sport