RMC Sport

Open d’Australie: la famille de Djokovic célèbre "la plus grande victoire de sa carrière"

La famille de Novak Djokovic, libéré du centre de rétention où il était placé depuis l'annulation de son visa, a organisé une conférence de presse à Belgrade ce lundi.

Revigorée par la décision du juge fédéral ayant approuvé la libération de leur fils, Novak, la famille Djokovic s’est empressée d’organiser une conférence de presse ce lundi, dénonçant le traitement réservé au n°1 mondial. La maman, Dijana, est allée jusqu’à évoquer de la "torture" qui aurait été infligée à son fils au centre de rétention dans lequel il était ces derniers jours: "Il n'a rien fait de mal, il n'a enfreint aucune de leurs lois, a-t-elle déclaré. C'était extrêmement difficile pour nous, nous avons essayé de nous battre pour lui afin que sa voix soit entendue dans le monde entier."

Le père de Djokovic: "Une grande victoire pour le monde libre"

"À certains moments, il n'avait pas son portable avec lui. Nous n'avions aucune idée de ce qui se passait", s’est émue la famille de Novak Djokovic qui, s’il est libre à l’heure actuelle, n’est pas encore tiré d’affaire, loin de là. La décision de justice a cependant été vécue et célébrée comme une victoire par le clan Djokovic. "C'est la plus grande victoire de sa carrière, plus grande que n'importe laquelle de ses victoires dans un tournoi du Grand Chelem", s’est enthousiasmée la mère du champion.

"Ces derniers jours, cela a été très, très difficile pour tous ceux qui ont une pensée libre dans le monde. Mais il est mentalement extrêmement, extrêmement fort, a déclaré le père, Srdan. Ils lui ont retiré tous ses droits, ses droits d'être humain. C'est une grande victoire pour le monde libre. La justice et l'État de droit ont prévalu. Le juge qui a présidé l'affaire a montré que Novak n'était pas une seconde le coupable. Le juge a été fantastique, il a simplement respecté les faits. Il a pris la seule décision possible, celle de libérer Novak."

QM