RMC Sport

Open d’Australie: Paire aussi éliminé, ça passe pour Humbert et Muller

Benoît Paire a été surpris par Egor Gerasimov ce lundi lors du premier tour de l’Open d’Australie à Melbourne (2-6, 6-2, 6-7, 5-7). Ugo Humbert et Alexandre Muller ont, eux, signé de belles performances pour rejoindre le deuxième tour.

Le premier jour de l’Open d’Australie a donné des résultats assez mitigés pour le clan tricolore avec les éliminations des deux meilleurs joueurs français engagés à Melbourne, Gaël Monfils et Benoît Paire, mais avec aussi les qualifications de tous les autres Bleus. 

Terrassé par le jeune Finlandais Emil Ruusuvuori (6-3, 4-6, 5-7, 6-3, 3-6), "La Monf" a craqué face à la presse et a fondu en larmes avant de voir Benoît Paire le rejoindre sur la liste des joueurs français éliminés prématurément lors du premier tournoi du Grand Chelem. Tête de série numéro 25, l’Avignonnais a semblé exténué face au Bélarusse Egor Gerasimov (2-6, 6-2, 6-7, 5-7) et a fini par céder après un peu plus de trois heures sur le court.

Sans doute la conséquence d’une préparation grandement perturbée par le coronavirus et la quarantaine imposée à de nombreux participants depuis leur arrivée sur le territoire australien.

Humbert sérieux, la belle histoire pour Muller

Du côté des satisfactions françaises, Adrian Mannarino n’a pas traîné pour son entrée en lice face à l’Autrichien Dennis Novak. Le 35e joueur mondial l’a emporté en trois manches (6-2, 6-4, 7-6) en un peu plus de deux heures. Idéal avant de défier l’espoir serbe Miomir Kecmanovic (21 ans) au prochain tour avec un potentiel troisième tour contre Alexander Zverev pour une revanche du récent US Open.

Parmi les autres outsiders tricolores, Ugo Humbert s’est montré plutôt convaincant face au Japonais Yasutaka Uchiyama (6-3, 4-6, 7-6, 6-3). Belle performance aussi pour Corentin Moutet, tombeur du local John Millman en cinq sets (6-4, 6-7, 3-6, 6-2, 6-3) et presque quatre heures de lutte.

Et que dire de la victoire d’Alexandre Muller face à Juan Londero. Lucky Loser et repêché après le forfait de Delbonis, le 209e joueur mondial a sorti un très grand match pour s’imposer contre l’Argentin (4-6, 6-3, 6-0, 6-3). Un autre argentin, Diego Schwartzman pourrait le rejoindre au deuxième tour.

Du tout bon pour Garcia et Ferro

Dans le tableau féminin, il n’y a pas Serena Williams qui a brillé pour leur entrée en lice à Melbourne. Les Bleues aussi. Caroline Garcia a signé une belle victoire contre Polona Hercog (7-6, 6-3) et s’est offert le droit de défier Naomi Osaka (tête de série numéro 3) au deuxième tour.

C’était un peu plus compliqué après une première manche poussive et perdue au tie-break mais Fiona Ferro a réussi à renverser la Tchèque Katerina Siniakova (6-7, 6-2, 6-4). Dans la lignée de son huitième de finale décroché à Roland-Garros en octobre dernier.

JGL