RMC Sport

Open d'Australie: un nouveau confinement ordonné, les joueurs dans une bulle sanitaire

Les autorités australiennes ont décidé d'instaurer un nouveau confinement à Melbourne. Les matchs de l'Open d'Australie vont se dérouler à huis clos pendant cinq jours alors que les joueurs vont être placés dans une bulle sanitaire.

Un nouveau confinement de cinq jours a été ordonné vendredi à Melbourne par les autorités australiennes en plein Open d'Australie, pour tenter d'endiguer une possible résurgence de la pandémie de Covid-19. Le Premier ministre de l'Etat de Victoria, Daniel Andrews, a indiqué que ce confinement était nécessaire pour stopper un cluster "hyper-infectieux" de contaminations au variant anglais du coronavirus, apparu dans un des hôtels ayant servi à la quarantaine de plusieurs joueurs et participants au Grand Chelem australien.

En vertu de ces restrictions, quelque cinq millions de personnes dans la deuxième ville d'Australie devront rester chez elles pendant cinq jours à partir de vendredi minuit, sauf pour un nombre limité d'activités essentielles autorisées. M. Andrews n'a pas évoqué spécifiquement l'Open d'Australie, premier tournoi du Grand Chelem de la saison 2021 de tennis qui a débuté lundi et rassemblant la plupart des meilleurs joueurs du monde. Mais il a dit que les sites sportifs faisaient partie des nombreux commerces et lieux qui doivent fermer pendant la quarantaine.

A huis clos pendant au moins cinq jours

Le tournoi va se poursuivre à huis clos à partir de minuit ce vendredi en Autralie et pour les cinq prochains jours. Le public était autorisé depuis le début. Les spectateurs pourront profiter de la dernière journée ce vendredi mais devront quitter les travées à partir de minuit (heure locale), heure de début de confinement. Ils pourraient être autorisés à revenir à l'issue des cinq jours et pour la fin du tournoi donc.

Face à cette décision, les organisateurs du Grand Chelem ont annoncé la mise en place d'une bulle sanitaire autour des joueurs afin que le tournoi puisse se poursuivre. "Le jeu va continuer, a déclaré vendredi le chef de Tennis Australia, Craig Tiley. Une bulle sanitaire va être mise en place pour les joueurs. Tout ce que nous avons entendu dire, c'est que les joueurs veulent juste continuer à jouer. Seuls les joueurs et leurs équipes, ainsi que les membres du personnel qui ne pourront pas faire leur travail depuis chez eux, seront autorisés sur le site."

"Heureuse que le tournoi continue", positive Muguruza

"C'est difficile, a confié l'Espagnole Garbine Muguruza. Il y a toujours un risque d'avoir de nouveaux cas. Nous savons tous que le gouvernement ici prend cela très au sérieux. Mais nous sommes heureux de pouvoir continuer le tournoi. J'ai l'impression que c'est toujours quelque chose qui n'est pas sous notre contrôle. Ils peuvent dire: 'ce tournoi Open d'Australie, nous le gèlons en quelque sorte'. Je suis heureuse que le tournoi continue. Je suis bien sûr triste que le public ne soit pas là pendant les prochains jours. J'espère qu'après nous le verrons de nouveau."

Après plusieurs semaines sans nouveau cas de coronavirus, un nouveau cluster est apparu au sein d'un hôtel de l'aéroport qui hébergeait des voyageurs internationaux soumis à une quarantaine obligatoire de 14 jours. Jusqu'à présent, 13 personnes ont été infectées parmi le personnel de l'hôtel et leur famille. Dans la nuit, il a été découvert qu'une des personnes contaminées avait passé plusieurs heures dans un café d'un terminal d'aéroport, ce qui pourrait infecter des voyageurs se rendant dans d'autres régions d'Australie.

Melbourne a passé plus de 100 jours en quarantaine l'année dernière pour écraser une précédente épidémie de coronavirus qui avait touché des milliers de personnes et en avait tué quelque 800. Cette quarantaine a pris fin à la fin du mois d'octobre. L'Australie a été l'un des pays qui ont le mieux réussi à contenir le coronavirus, avec quelque 900 décès pour une population de 25 millions d'habitants.

AFP avec AFP