RMC Sport

Open d'Australie: des joueurs non-vaccinés seront acceptés, mais avec un protocole très strict

RMC Sport est en mesure de confirmer que ce mardi matin, dans un mail, l’ATP a précisé aux joueurs le protocole sanitaire à respecter afin de participer à l’Open d’Australie (17-30 janvier), comme révélé par L’Equipe.

Les joueurs non-vaccinés ou pas complètement vaccinés ne se verront pas refuser la participation à l’Open d’Australie, qui se disputera à Melbourne du 17 au 30 janvier prochain. Mais le protocole sanitaire qu’ils devront respecter, que l’ATP a communiqué par mail à l’ensemble des joueurs mardi matin, promet d’être très contraignant.

Tous les joueurs et joueuses concernés pourront entrer en Australie et devront ensuite obtenir un certificat d’exemption médical, délivré soit par un praticien membre du panel de l’Australian Immunisation Register, soit par un médecin indépendant. Les joueurs pourront obtenir ce document auprès du médecin de leur choix, mais il devra ensuite être validé par le panel de spécialistes dépêché par le tournoi. Sans ce certificat, il sera impossible d’accéder à Melbourne Park, où se trouvent les courts de l’Open d’Australie.

Une liste de motifs très réduite

Les individus qui ont été infectés par le Covid depuis le 31 juillet dernier (document à l’appui), ou qui ont eu une forte réaction à une première dose de vaccin contre le Covid, jusqu’à entraîner une maladie cardiaque, une incapacité significative ou une hospitalisation, pourront obtenir ce certificat d’exemption.

Mais l’organisation du Grand Chelem australien a déjà précisé que les antécédents familiaux, la grossesse ou les allergies seront par exemples refusés comme motifs de non-vaccination. Novak Djokovic, infecté par le Covid en juin 2020, ne pourra donc pas prétendre à cette exemption pour jouer l’Open d’Australie. Le doute continue donc de planer quant à la participation du Serbe, qui ne souhaite pas se prononcer pour le moment.

Enfin, rien n’est a priori précisé par l’ATP sur les durées de quarantaine annoncées par les autorités sanitaires de l’Etat de Victoria il y a une dizaine de jours concernant les entrants sur le territoire.

RW avec Anthony Rech