RMC Sport

McEnroe : "Avec Monfils, vous êtes sûr d’en avoir pour votre argent !"

-

- - -

ENTRETIEN RMC SPORT. Plus de vingt ans après sa retraite, John McEnroe continue de suivre attentivement le tennis mondial. Présent à Paris comme chaque année pour suivre Roland-Garros, également parrain de la "We Are Tennis Fan Academy" de BNP Paribas, l’Américain nous livre son sentiment sur le tennis d’aujourd’hui, avec une affection particulière pour les Français Gaël Monfils et Benoit Paire.

Mercredi, Gaël Monfils nous disait qu’il était « partisan d’un tennis dans le bruit » et qu’il adorerait que l’ambiance autour du court ressemble parfois à celle que l’on peut voir en NBA…

Ce serait super ! Enfin c'est facile à dire pour moi car je ne joue plus… Mais je sais que personnellement, lorsque je jouais, plus la foule était à fond, plus je sentais son énergie. Et aujourd'hui, j'assiste à beaucoup d'événements sportifs, comme du basket ou du football américain, et parfois, j’aimerais qu’on ne soit pas considéré différemment dans le tennis, juste à cause de la manière dont les joueurs se comportaient dans le passé. Je crois que même si les gens passaient leur temps à hurler et à crier pendant un match de tennis, à tel point qu'on aurait du mal à s'entendre, les joueurs pourraient quand même jouer. C'est juste qu'ils n’y sont pas habitués. »

« L’équipe de France de Coupe Davis est unique »

La France va affronter la Grande-Bretagne en quarts de finale de Coupe Davis en juillet. Vous avez dit que cette équipe était très intéressante, pourquoi ?

La raison qui fait que cette équipe de France est unique, est que de tous les pays que j’ai pu voir, c’est la seule équipe où les joueurs répondent toujours présent pour chaque match. Les joueurs français sont toujours là à se supporter les uns les autres. Si le capitaine décide de ne pas les sélectionner, ils acceptent sa décision et restent là pour supporter leurs coéquipiers. Je ne pense pas que ça puisse arriver dans un autre pays. J’ai beaucoup de respect pour ça. Quatre semaines par an, les joueurs français se retrouvent tous ensemble et je pense que c’est une des raisons qui fait qu’ils ont beaucoup de succès. Cette équipe a de nombreux joueurs de qualité et il y a très un bon état d’esprit.

Que pensez-vous de Benoît Paire, que certains comparent parfois à vous ?

Je pensais qu'il deviendrait un joueur mieux classé. Il a énormément de talent, il a un style peu commun, il sent bien le jeu. Je ne sais pas ce qui s'est passé, lorsqu'il a un peu décroché... Il n'a pas eu l'air de faire aussi bien qu'il aurait pu et je ne sais pas vraiment ce qui s'est passé mais pour moi, c'est quelqu'un qui... Jetrouve qu'il a beaucoup de personnalité et j'aimerais le voir réussir.

« Un niveau de jeu jamais atteint auparavant »

Quels sont les joueurs qui vous plaisent le plus sur le circuit aujourd’hui ?

Je crois que Monfils est le joueur le plus imprévisible. Avec lui, vous êtes sûr d’en avoir pour votre argent. Nadal met une intensité incroyable dans chacun de ses points. Du premier au dernier point, rien n’est jamais joué contre lui, même pour les meilleurs joueurs. L’intensité qu’il met sur le court à chaque fois est incroyable.

Novak Djokovic pourrait l’affronter dès les quarts de finale cette année…

Tout le monde rêve de ce match parce qu’évidemment, Novak est au-dessus cette année, et Rafa ne joue pas aussi bien que les autres années. Mais il semble qu’il soit prêt. Nadal est quelqu’un de très fier, et je ne suis pas sûr qu’il laisse son titre comme ça. Il peut le faire.

Trouvez-vous que le tennis beaucoup changé depuis la période à laquelle vous étiez joueur ? Les joueurs sont-ils plus professionnels ?

Aujourd’hui, tous les joueurs ont leur propre staff, ils changent de raquette tous les sept ou huit jeux… Tout est différent : les raquettes, l’entraînement, la récupération. Il n’y plus de place au hasard, ce sont des machines. Est-ce que j’aime cette évolution ? Je crois qu’on a la chance aujourd’hui d’avoir un niveau de jeu jamais atteint auparavant, mais c’est parfois un peu trop sur le plan humain. Les joueurs n’ont quasiment plus de vie et je respecte ça. Je souhaite juste que les joueurs ne jouent pas tous de la même manière.

dossier :

Gaël Monfils

C.G