RMC Sport

Roland-Garros: Jeanjean "très contente" de son parcours, malgré l'élimination au 3e tour

Pour le premier Roland-Garros de sa carrière, Leolia Jeanjean a échoué aux portes des huitièmes de finale avec sa défaite en deux manches contre Irina Begu au troisième tour (6-1, 6-4). Si la Française éprouve quelques regrets, cette dernière reste fière de son parcours et se veut optimiste pour l’avenir.

Le troisième tour de Roland-Garros a eu raison de Leolia Jeanjean (227e). Impressionnante lors des deux premiers tours en venant à bout d’adversaires mieux classés au classement WTA, comme Nuria Parrizas-Diaz (45e) et Karolina Pliskova (8e), la Française n’a pas fait l’exploit face à Irina Begu (6-1, 6-4).

La joueuse de 26 ans a pourtant eu des occasions de donner du fil à retordre à son adversaire. Mais en ne convertissant pas 10 balles de break, la Tricolore ne s’est pas facilité la tâche. Devant la presse, Jeanjean a expliqué pourquoi elle a eu toutes les peines du monde à prendre l’ascendant sur la Roumaine: "Par rapport aux joueuses d’avant, elle avait un jeu plus solide, plus terrien qui ressemblait un peu au mien. Les échanges étaient assez longs, physiquement j’étais assez tendue et les jambes ne réagissaient pas très bien."

La tricolore rappelle tout de même son statut d’outsider dans cette rencontre: "Je suis tout sauf favorite contre elle, il y a plus de 100 places d’écart entre elle et moi." Malgré cet écart Jeanjean aurait "aimé faire mieux. C’est un peu dur de gérer la défaite."

Son objectif de "rentrer dans le top 100"

L’amertume de la défaite passée, la 227e mondiale est revenu sur son excellent parcours dans ce qui était son premier Roland-Garros: "C’est un pur bonheur d’avoir pu vivre ce genre de moments (…) J’ai vécu un moment génial, sans doute le meilleur moment de ma vie, donc je suis très contente."

Désormais connue du public français, à l’image d’un Hugo Gaston qui s’était révélé dans ce même tournoi en 2020, Jeanjean a de grandes ambitions pour la suite de sa carrière: "Mon objectif ? Rentrer dans le top 100, continuer à m’entraîner, continuer à faire ce que je faisais. Mon entourage aura des attentes." À voir si la Française saura confirmer le potentiel aperçu dans ce Grand Chelem.

JO avec LM et AFP